Tout sur Thomas Kaminski

Pourquoi Butez est toujours Mouscronnois

Indiscutable dans les cages de Mouscron depuis un an, Jean Butez aurait pu (dû) s'engager en faveur d'un cador de la JPL cet été. Retour sur un feuilleton long d'une poignée de mois, à gamberger sur les joies, les désillusions et les amours manquées.

L'énorme boulette de Kaminski face à Saint-Etienne (vidéo)

La Gantoise a commencé sa campagne européenne en phase de poules par un succès probant 3 à 2 sur Saint-Etienne. Il a fallu une grossière erreur du gardien gantois, Thomas Kaminski pour relancer le suspens dans le dernier quart d'heure. Saint-Etienne revenait ainsi en effet à 3-2, mais le score n'allait plus changer dans ce premier match du groupe I.

La Gantoise bat St-Etienne, son premier succès à domicile contre un club français

La Gantoise a décroché sa première victoire contre un club français à domicile en battant Saint-Etienne jeudi lors de la première journée de la phase de poules de l'Europa League (3-2). Jonathan David (2e, 43e) et Loïc Perrin contre son camp (64e) ont signé ce succès. Malgré les buts de Wahbi Khazri (38e, 1-1) et un autogoal de Thomas Kaminski (75e, 3-2), les Verts ont connu un premier revers face à une formation belge.

Frappant

Qui s'est distingué ? Qui a sombré ? Quel joueur, entraîneur ou dirigeant a suscité l'émoi ? Chaque semaine, désormais, Sport/Foot Magazie s'attarde sur quatre événements marquants de la Jupiler Pro League.

Eupen encore sévèrement battu à La Gantoise (6-1)

Le gardien international espoir Ortwin De Wolf (ex-Lokeren) se souviendra de ses débuts officiels dans les buts de l'AS Eupen, dimanche après-midi à la Ghelamco Arena, où La Gantoise a conquis sa première victoire de la saison, 6-1 (mi-temps: 4-0 !), pour le compte de la 2e journée de la Jupiler Pro League de football.

Le grand écart

Gand est à la traîne en PO1 et les supporters désertent la Ghelamco Arena. Quels atouts créatifs ont encore Ivan De Witte et Michel Louwagie ?

" Je suis reconnaissant envers mon père d'avoir été aussi sévère "

Thomas Kaminski (26 ans) est de retour à La Gantoise, là où il a été formé. Il nous parle à coeur ouvert de ses origines polonaises, de son éducation à la dure et des coupures de presse qui étaient affichées au-dessus de son lit pour lui rappeler que les erreurs n'étaient pas tolérées.

" Kaminski est meilleur que Kalinic "

Si les nouveaux tests auxquels Thomas Kaminski doit se soumettre à Gand donnent satisfaction, le gardien courtraisien prendra la route de la Ghelamco Arena.