Tout sur Thomas De Gendt

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

Grâce à son triomphe au Tour d'Espagne, Simon Yates a permis à la Grande-Bretagne de réaliser le Grand Chelem dans les tours, cette année. Ce n'est pas le seul constat significatif. Dix leçons à retenir de cette Vuelta 2018.

Thomas De Gendt n'est pas parvenu à s'imposer au terme de la 17e étape du Tour d'Espagne mercredi. Néanmoins, le Belge a passé les nombreuses difficultés de la journée en tête, glanant ainsi le maillot du meilleur grimpeur de l'épreuve. Le coureur de la formation Lotto-Soudal compte 10 points d'avance sur son dauphin Luis Angel Maté et a pour objectif de défendre ce maillot distinctif jusqu'à Madrid dimanche.

Jens Debusschere est le dernier coureur Lotto-Soudal à avoir enfilé le maillot tricolore, en 2014. Il est temps que ça change dimanche à Binche, trouve Paul De Geyter, le manager général de l'équipe WorldTour la plus belge.

Dès ce jeudi 21 juin, le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine est disponible en librairie. L'épreuve débute le 7 juillet en Vendée.

Thomas De Gendt n'a pas gagné le Prix de la Combativité. Le coureur Lotto-Soudal s'est montré à la fois déçu et sportif. "Je veux d'abord remercier le nombreux public, qui a voté pour moi. Il n'y a pas que les Belges, qui ont voté pour moi. Il y a aussi des étrangers. Cela signifie beaucoup à mes yeux. Le vote du public est plus important que celui du jury".

Une étape en Provence mais pas de Mont Ventoux, 50 ans après le décès de Tom Simpson. C'est surprenant dans le chef du Tour, qui met souvent en exergue les moments historiques. Le motif, d'après le concepteur du tracé, Thierry Gouvenou: sa quête de cols inconnus. Le patron du Tour, Christian Prudhomme, rêve en effet " d'un Tour imprévisible, dans des décors neufs, où il peut se passer quelque chose tous les jours ".

Romain Bardet (AG2R) a remporté jeudi la 12e étape du Tour de France, disputée entre Pau et Peyragudes sur 214,5 kilomètres de course. Le Français a devancé, au terme d'un mur final impressionnant, le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) et l'Italien Fabio Aru (Astana), nouveau leader du classement général suite à la défaillance du Britannique Chris Froome (Sky) dans le final. Tiesj Benoot (Lotto Soudal) et Serge Pauwels (Dimension Data) ont terminé 17e et 18e.

L'Italien Fabio Aru (Astana) a remporté en solitaire la 5e étape du 104e Tour de France, courue entre Vittel et La Planche des Belles Filles sur 160,5 kilomètres, mercredi dans les Vosges. Aru a devancé Dan Martin (Quick-Step Floors) et Chris Froome (Sky), désormais leader du classement général.

Après un an d'absence, Tim Wellens (26 ans) revient sur les routes du Tour. Plus rusé et plus fort. Le coureur de l'équipe Lotto-Soudal affirme avoir tiré les leçons de ses erreurs. " Cet hiver, j'ai battu presque tous mes records personnels. "

Même si à part quelques points pour le classement du meilleur grimpeur, la récolte a été maigre pour Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), 25e de la 20e et avant-dernière étape du 103e Tour de France, à 5:42 de l'Espagnol Ion Izagirre (Movistar), notre compatriote se sera tout de même une nouvelle fois montré à son avantage au cours de la journée de samedi...

"Mes pensées vont à ceux qui ont été touchés par l'horrible attaque terroriste à Nice", a déclaré vendredi sur Twitter l'actuel maillot jaune du Tour de France, Chris Froome, après l'attentat qui a fait au moins 84 morts dans la ville française. Quant au Belge Thomas De Gendt, porteur du maillot à pois du meilleur grimpeur et vainqueur sur les pentes du Mont Ventoux jeudi, il s'est déclaré "dégoûté".

Sur décision des commissaires de course, le Britannique Chris Froome (Sky) conserve officiellement son maillot jaune de leader du classement général malgré l'incident dans le final de la 12e étape du Tour de France, remportée par Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) sur les pentes du Mont Ventoux.

Greg Van Avermaet (BMC) a remporté détaché la 5e étape du Tour de France jeudi, entre Limoges et Le Lioran (216 km), où l'arrivée était jugée en moyenne montagne. Le Waeslandien endosse du même coup le maillot jaune de leader du classement général.