Tout sur Thomas Briels

Nina Derwael, Emma Meesseman, Nafi Thiam, Matthias Casse, Remco Evenepoel, Wout van Aert... Ils ont en commun d'être des sportifs de haut niveau et d'avoir placé la Belgique sur la carte du monde. Certains sont-ils susceptibles de suivre leurs traces et de lutter pour des médailles aux prochains championnats du monde, d'Europe et autres Jeux Olympiques? Pour entamer cette année nouvelle, présentation d'un panel de 20 jeunes talents belges dans différentes disciplines.

Les Red Lions se sont envolés mercredi après-midi de Brussels Airport pour Sydney. Dans le cadre de la Hockey Pro League, ils affronteront successivement l'Australie, première nation au classement mondial, la Nouvelle-Zélande à Auckland et l'Inde à Bhubaneswar, là où ils sont devenus champions du monde il y a un peu plus d'un an.

Encore 200 jours. C'est le chiffre affiché lundi dernier par l'horloge qui opère le décompte jusqu'au début des JO de Tokyo. Les athlètes belges n'auront jamais été aussi bien préparés et jamais le Team Belgium n'aura été aussi soudé. Mais combien de médailles cela peut-il nous rapporter ?

Un an après avoir été champions du monde, les Red Lions sont devenus champions d'Europe. Comme l'affirme Florent van Aubel, ils ont bousculé l'ordre établi. Comment ? Analyse sur base de quatre facteurs-clefs.

C'est à Anvers, à partir du 16 août, que les Red Lions tenteront de décrocher leur premier titre européen. Après leur victoire au Mondial 2018, ils poseraient ainsi un nouveau jalon dans leur ascension vers les sommets, entamée il y a douze ans. Le capitaine, Thomas Briels (31), est là depuis le premier jour. Il passe en revue cinq périodes-clefs.

Ce que les Diables Rouges n'ont pas (encore) pu réaliser, les Red Lions, l'ont fait. Malgré des blessures, un décès tragique, un but concédé rapidement ou une célébration prématurée lors des shoot-outs de la finale, rien ni personne n'a pu les empêcher de fêter leur premier titre mondial. Chronique d'un succès annoncé.

La Belgique, 3e nation mondiale, a réussi le service minimum à l'occasion du match d'ouverture de la Coupe du monde de hockey, mercredi midi à Bhubaneswar, en Inde, où elle a en effet battu 2-1 le Canada (mi-temps: 2-0) lors du premier match du groupe C. Plus tard dans la journée, L'Inde et l'Afrique du Sud, les deux autres équipes de la poule, se mesureront pour ponctuer cette première journée.