Tout sur testostérone

La "testostérone" que les enquêteurs auraient retrouvée dans la maison du champion handisport Oscar Pistorius après qu'il eut tué sa petite amie le 14 février serait une substance destinée à stimuler son ardeur sexuelle, indique ce dimanche l'hebdomadaire City Press.

"Nous avons trouvé deux boîtes de testostérone et des seringues" dans la chambre d'Oscar Pistorius, déclarait mercredi un enquêteur devant le tribunal de Pretoria. Quelques heures plus tard, le parquet se montrait plus prudent sur la nature des substances retrouvées au domicile du champion.