Tout sur terre battue bleue

L'Espagnol Rafael Nadal a laissé entendre jeudi, après son élimination en 8e de finale du Masters 1000 de Madrid, qu'il y "aurait un tournoi de moins dans (son) calendrier" en 2013, si la direction du tournoi madrilène persistait dans son choix de le faire jouer sur terre battue bleue.