Tout sur Standard Liège

La tâche du Standard s'annonce plus qu'ardue jeudi soir (21h00) à Glasgow lors de la 5e journée du groupe D de l'Europa League. Les Liégeois doivent absolument s'imposer sur la pelouse des Rangers, qui partagent la tête avec Benfica (8 pts), "Ils n'ont pas perdu à domicile cette saison et font un parcours sans faute. S'imposer ici sera un exploit. C'est un gros défi", a déclaré Philippe Montanier mercredi lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

Les trois clubs belges en lice en Europa League sont dans des postures bien différentes avant d'aborder ce jeudi soir la 5e et avant-dernière journée de la phase de poules. En tête de son groupe, l'Antwerp est bien parti pour se qualifier. Le Standard a lui besoin d'un exploit à Glasgow face aux Rangers alors que La Gantoise, déjà éliminée, aura à coeur de sauver l'honneur contre le Slovan Liberec.

Le cri de Zinho Vanheusden en début de rencontre dimanche contre le KV Ostende laissait présager le pire. Et le pire est arrivé pour le capitaine du Standard, récemment appelé pour la première fois chez les Diables Rouges. Le défenseur souffre d'une rupture des ligaments croisés antérieurs nécessitant une reconstruction chirurgicale. Le joueur sera indisponible six mois, a annoncé le Standard lundi.

Le Standard a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires de huit millions d'euros au cours de son dernier exercice financier, qui court du 1er juillet 2019 au 30 juin 2020. Le club liégeois l'a annoncé vendredi dans un communiqué. Malgré cela, le Standard parvient à présenter un résultat à l'équilibre.

Le Standard est parti en direction de Lisbonne mercredi matin sans son attaquant Jackson Muleka. Le Congolais manquera donc le duel face à Benfica jeudi pour la 2e journée de l'Europa League.

Avec un talent de son académie dans chaque ligne, le Standard a fait douter l'ogre brugeois dans un match au sommet teinté de fraîcheur. L'occasion de mettre la lumière sur un centre de formation qui travaille à son retour au premier plan.

L'Espagne est la destination préférée par 13 des 16 clubs de D1A pour recharger les batteries. Seul Yannick Ferrera et Malines restent en Belgique pour préparer les neuf dernières journées de championnat.