Tout sur Sporta

Sans les primes de match et avec des salaires rabotés, voire un passage par la case chômage, certains acteurs du football belge vivent des semaines difficiles. La face cachée d'un monde où les salaires de millionnaires sont parfois l'arbre qui cache une forêt de galères.

Un footballeur professionnel sur cinq a déjà été victime d'intimidation ou de harcèlement de la part des fans, des clubs, des entraineurs ou d'autres joueurs, indique une enquête réalisée par la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro) auprès d'environ 14.000 joueurs, dont 148 en Belgique, publie mardi Het Nieuwsblad.