Tout sur Sport

Les frères Kevin, Jonathan et Dylan Borlée défendront leur titre de champions d'Europe du 4x400m en salle avec les Belgian Tornados lors de l'Euro indoor de Torun, en Pologne. "De grands championnats, c'est ce que nous aimons. Quoi de mieux que de commencer une année Olympique avec un nouveau titre européen?", a résumé Kevin Borlée dans un communiqué et une vidéo de leur agence de management.

Il a été l'un des transferts les plus intrigants l'été dernier, l'un des plus attendus aussi. L'arrivée de James Rodriguez sur les bords de la Mersey commence à porter ses fruits au sein de l'effectif des Toffees. Avec Carlo Ancelotti à ses côtés. Comment leur nouvelle association a changé le visage d'Everton?

La Pro League a réagi par communiqué après les rassemblements de supporters avant et après le Clasico entre le Standard et Anderlecht. "Les mesures sanitaires s'appliquent à tous, de la plage d'Ostende à la place Sint-Pieter de Gand, en passant par les portes du stade de Sclessin et les centres d'entraînement", a souligné la Pro League.

Julien Stéphan a démissionné de son poste d'entraîneur de Rennes. Le club de Ligue 1, où évolue Jérémy Doku, l'a annoncé lundi. Philippe Bizeul, adjoint de Stéphan, assurera l'intérim.

Jouera-t-on encore avec du public cette saison? C'est possible. Mais durant la plus grande partie de l'année, la télévision aura constitué l'essentiel des rentrées financières (pour les clubs) et des sources d'information (pour les supporters). C'est dangereux, on a pu s'en apercevoir en France. DAZN (pour da zone), une sorte de Netflix consacré au football, offrira-t-il une échappatoire?

L'AC Milan s'est imposé 1-2 à l'AS Rome dimanche dans le cadre de la 24e journée du championnat d'Italie. Averti (46e), Alexis Saelemekers a joué toute la rencontre et a délivré l'assist sur le second but. Au classement, l'AC Milan est 2e avec 52 points quatre de moins que l'Inter Milan de Romelu Lukaku et l'AS Rome (44 points) est 5e.

Une élimination en coupe de Belgique et aucune victoire en championnat, voilà à quoi se résume le mois de février du Sporting de Charleroi. Une situation délicate à laquelle il serait grand temps de remédier, au risque de nourrir d'énormes regrets.

Tandis que l'attaque liégeoise peinait depuis de longs mois, João Klauss est venu remettre de l'ordre dans la boutique. Avec son physique robuste et son activité débordante, il a redonné de l'espoir aux supporters rouches. Portrait de celui qui doit mener le Standard vers les play-offs 1.