Tout sur Spa

Les organisateurs des 24 Heures de Spa automobiles n'ont pas attendu longtemps avant de réagir à la décision du gouvernement d'interdire les événements de "masse" en Belgique jusqu'au 31 août en raison de la crise du coronavirus. L'épreuve qui devait se dérouler les 25 et 26 juillet est reportée "à une date ultérieure dans l'année", sans doute à l'automne, a réagi l'organisation sur son site internet, mercredi soir.

L'actualité revue et commentée par un acteur du championnat de Belgique.

Alors que la pluie fait son retour sur le sol belge, et la neige pourrait toucher les Ardennes ce week-end, la première séance d'essais libres des 6H de Spa a bien eu lieu cette après-midi. Et, grosse surprise, Stoffel Vandoorne s'est positionné devant les grands favoris, les Toyota, et Fernando Alonso.

Le retour de la compétition moto sur le circuit de Spa-Francorchamps, au travers du championnat du monde d'endurance FIM EWC, est accueilli avec une certaine excitation bien légitime dans le monde des pilotes. A l'instar de Richard Hubin, champion du monde d'endurance en 1983 et qui a remporté à deux reprises les 24 heures de Liège (1985 et 1987). "C'était le souhait de tout motard et le sentiment qui nous habite aujourd'hui est aussi intense que la tristesse qui était la nôtre quand la moto a délaissé l'anneau ardennais", confie le Verviétois de bon conseil pour la nouvelle génération.

Stoffel Vandoorne sera au départ des 6 Heures de Spa le 4 mai et au départ des 24 Heures du Mans le 15 juin. Le pilote belge, engagé cette année en Formule E, l'a annoncé vendredi via son compte Twitter.