Tout sur Simon Yates

Dylan Teuns (Bahrain Victorious) s'est adjugé la huitième étape du Tour de France samedi entre Oyonnax et Le Grand-Bornand après 150,8 km de course. Le natif de Diest s'est imposé devant Ion Izagirre (Astana-Premier Tech) et Michael Woods (Israel Start-Up Nation). Quatrième de l'étape, Tadej Pogacar s'empare du maillot jaune de leader.

C'est une Slovénie à plusieurs visages qu'on aura vu sur ce Tour de France. Celui triomphant du champion de Slovénie Matej Mohoric, vainqueur de l'étape au bout d'un numéro époustouflant, celui grimacant de Tadej Pogacar, mis en difficulté par l'échappée du jour et celui à l'agonie de Primoz Roglic, qui doit définitivement renoncer à ses rêves d'une tunique jaune toujours solidement accrochée sur les épaules d'un Mathieu van der Poel qui aura fait le spectacle avec Wout Van Aert.

Intouchable Tadej Pogacar. Le Slovène a battu les spécialistes que sont Stefan Kung et Wout Van Aert dans un contre-la-montre pourtant réservé aux spécialistes. Mathieu van der Poel dont ce n'est pas l'exercice de prédilection s'est surpassé pour conserver sa précieuse tunique de leader pour 8 secondes. Mais jusque quand vu que Pogacar semble déjà prendre l'option finale pour la victoire finale à Paris.

Alex Dowsett a remporté la 8e étape du Tour d'Italie, samedi, entre Giovinazzo et Vieste, longue de 200 km. Parti à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, le Britannique d'Israel Sart-Up Nation s'est imposé en solitaire sur le promontoire rocheux au coeur du parc national du Gargano

Le Giro 2020 a débuté. Compte-rendu des deux premiers jours en Sicile, dans le sillage de la caravane rose.

Le champion du monde au rendez-vous: l'Italien Filippo Ganna a endossé le premier maillot rose du Giro, samedi, à Palerme, après sa victoire dans le chrono d'ouverture bouclé à plus de 58 km/h de moyenne.

Pour la première fois du Tour de France 2019, Julian Alaphilippe a semblé en difficulté lors de la montée finale vers le Prat d'Albis, dimanche. Le Français de Deceuninck-Quick Step a franchi la ligne 1:49 après le vainqueur, le Britannique Simon Yates. S'il a perdu du temps sur ses principaux rivaux, il a réussi à conserver son maillot jaune. "Cela s'est un peu corsé dans le final", a reconnu Alaphilippe.

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) a remporté la 12 étape du Tour de France (WorldTour) qui a fait son entrée dans les Pyrénées sur un tronçon de 209,5 km avec deux cols de première catégorie au programme: le Col de Peyresourde et la l'Hourquette d'Ancizan, dont le sommet était située à 30km de l'arrivée.

Le champion du monde de cyclisme sur route l'Espagnol Alejandro Valverde est le lauréat du Vélo d'Or, le prix qui récompense le meilleur coureur mondial de l'année. Il est attribué par le magazine spécialisé Vélo Magazine depuis 1992 et fait autorité.

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

Grâce à son triomphe au Tour d'Espagne, Simon Yates a permis à la Grande-Bretagne de réaliser le Grand Chelem dans les tours, cette année. Ce n'est pas le seul constat significatif. Dix leçons à retenir de cette Vuelta 2018.