Tout sur Shinzo Abe

Le parcours des Jeux olympiques de Tokyo a été semé d'embûches, entre leur report historique l'an dernier à cause de la pandémie et des couacs à répétition, dont le scandale sexiste ayant poussé le président du comité d'organisation Yoshiro Mori à démissionner, remplacé jeudi par Seiko Hashimoto, une ancienne médaillée olympique en patinage de vitesse et l'une des rares femmes politiques japonaises de premier plan.

En 2020, il était inévitable de reporter les Jeux Olympiques de Tokyo, mais bien que la pandémie soit toujours présente, il semble actuellement tout aussi impensable de les annuler. "The Games of the 32nd Olympiad" débuteront-ils le 23 juillet? On fait le point en six questions.

Sur un terrain vague à l'est de Tokyo, les grues tournoient sans répit sur fond de gratte-ciels à l'horizon tandis que 200 ouvriers s'affairent pour construire le site de slalom en canoë-kayak des JO de 2020.

Le drapeau olympique, en provenance des jeux de Rio, est arrivé mercredi à Tokyo, ville hôte des prochains JO d'été en 2020. L'étendard frappé de cinq anneaux avait été remis dimanche soir, lors de la cérémonie de clôture des JO 2016, par le maire de Rio, Eduardo Paes, à Yuriko Koike, gouverneur de Tokyo, tandis que le Premier ministre japonais Shinzo Abe apparaissait grimé en Super Mario.