Tout sur Serge Pauwels

Ce lundi soir, What's app était en panne. Un peu comme la communication entre les deux meilleurs coureurs belges. Depuis la fin du championnat du monde, Remco Evenepoel et Wout Van Aert s'égratignent sur la tactique appliquée lors de la course. Restera-t-il des conséquences de cette discorde alors que les deux hommes seront sûrement amenés à se recroiser en sélection nationale ?

Derrière les cinq étapes, nos compatriotes ont fait tomber pas mal de vieilles références lors des trois semaines écoulées. Retour en chiffres inédits, entre un Wout puissance 100 et des doublés sur sprint massif.

Le week-end prochain, il entame son quatrième Mondial de cyclo-cross en tant que sélectionneur, deux mois après avoir accepté la même fonction sur route. Tout se précipite pour Sven Vanthourenhout, quarante ans tout rond. S'il n'a jamais confirmé les espoirs placés en lui sur la selle, il est aujourd'hui un sélectionneur loué de toutes parts. Comment a-t-il vécu cette transformation? Entretien à coeur ouvert.

Tiesj Benoot, Laurens De Plus, Ben Hermans, Xandro Meurisse, Serge Pauwels, Dylan Teuns, Greg Van Avermaet et Tim Wellens ont été sélectionnés pour les Mondiaux de cyclisme à Innsbruck (22-30 septembre), a annoncé le coach national Kevin De Weert lundi au siège de la Royale ligue vélocipédique belge (RLVB). Le champion d'Europe Victor Campenaerts et De Plus représenteront la Belgique dans le contre-la-montre individuel.

Après le triptyque alpestre, les coureurs vont pouvoir souffler à l'occasion de la 13e étape vendredi. Ils s'élanceront de Bourg d'Oisans, au pied de l'Alpe d'Huez, et rejoindront Valence après un parcours sans difficulté de 169,5 kilomètres. Sur papier, cette étape était idéale pour les sprinters, mais beaucoup d'entre eux sont déjà rentrés chez eux. Voilà qui pourrait modifier le scénario et favoriser les baroudeurs.