Tout sur Sepp Kuss

Disputée dans des conditions dantesques, la 17e étape de la Vuelta a offert un spectacle de tous les instants. Primoz Roglic, qui a répondu à une attaque d'Egan Bernal à 60 kilomètres de l'arrivée, s'est imposé en solitaire au sommet des mythiques Lacs de Covadonga. Il devance son coéquipier Sepp Kuss et Miguel Angel Lopez d'1min35. Le Slovène dépossède aussi le Norvégien Odd Christian Eiking du maillot rouge de leader.

Derrière les cinq étapes, nos compatriotes ont fait tomber pas mal de vieilles références lors des trois semaines écoulées. Retour en chiffres inédits, entre un Wout puissance 100 et des doublés sur sprint massif.

L'Américain Sepp Kuss (Kumbo-Visma) s'est imposé en solitaire dans la 15e étape du Tour de France dimanche à Andorre-la-Vieille. Le coéquipier de Wout van Aert a accéléré dans la dernière ascension du jour, le Col de Beixalis. Derrière, Tadej Pogacar (UAE Emirates) a contrôlé ses adversaires qui l'ont attaqué sans le sortir de leurs roues. Guillaume Martin (Cofidis) a quant à lui perdu sa 2e place du général après avoir lâché prise dans la descente de l'avant-dernière difficulté.

La saison n'est en cours que depuis trois semaines, mais les spectateurs passent déjà de victoires fantastiques en crashes terrifiants. Alors que le Tour n'a même pas encore commencé. Cinq constats frappants.