Tout sur Sébastien Pocognoli

Depuis l'arrivée du manager Tony Pulis fin décembre, Sébastien Pocognoli n'a plus disputé la moindre minute de Premier League et doit se contenter des matches de Cup. Pourtant, le Liégeois ne se décourage pas. Entretien à Birmingham.

Après l'intermède Diables Rouges, nos représentants sont de retour dans leurs clubs respectifs avec une belle affiche face à Arsenal pour Fellaini et Januzaj mais aussi un duel belgo-belge Benteke-Alderweireld et un choc de Ligue 1 pour Batshuayi.

Sébastien Pocognoli quitte le Standard pour rejoindre Hanovre 96, a annoncé le club allemand de Bundesliga mardi. Le défenseur liégeois, 25 ans, a signé un contrat jusqu'au 30 juin 2016.

Pour le chroniqueur de Sport/Foot Magazine Stéphane Pauwels, le patron du Standard, Roland Duchâtelet, veut de source sûre vendre Van Damme et Pocognoli pour deux raisons : ce sont des joueurs de l'ère D'Onofrio et ils ont un salaire conséquent.

La direction du Standard a l'intention de sanctionner Jelle Van Damme, Sébastien Pocognoli, Laurent Ciman et Réginal Goreux pour avoir exprimé leur désaccord au sujet du licenciement de Ron Jans, jeudi en conférence de presse.

Le sélectionneur national, Marc Wilmots, a dévoilé ce jeudi la liste des joueurs retenus en vue du match amical contre les Pays-Bas, mercredi au stade Roi Baudouin. L'Union belge a également présenté le nouveau maillot des Diables pour la campagne qualificative pour le Mondial 2014.

Actuellement en stage de préparation en Suisse, le back gauche du Standard Sébastien Pocognoli ne cache pas ses envies de départ, même s'il ne veut pas partir à tout prix.

Le Comité sportif de l'Union belge a acquitté Dieumerci Mbokani (Anderlecht), ce mardi. Il était poursuivi sur base des images télés de la rencontre Anderlecht-Standard (2e journée des PO1). Le Congolais manquera néanmoins Genk-Anderlecht vendredi (5 cartons jaunes).

"Une nouvelle fois nous ne sommes pas récompensés de nos efforts. C'est un peu le résumé de cette saison", a déclaré José Riga, après le match nul concédé dans les arrêts de jeu par le Standard face à Bruges, jeudi soir.

Au Standard, les sentiments étaient partagés au terme du 8e de finale face à Hanovre (2-2). La volonté et la manière y étaient, le résultat et la rigueur défensive beaucoup moins. Mais l'optimisme reste de mise pour le retour.