Tout sur Sébastien Dewaest

KRC chaud et froid

Genk a deux visages, en coupe d'Europe comme en championnat. Le puzzle ne s'est pas encore mis en place.

Le Racing Genk intègre le top-6 après une victoire au forceps

Le Racing Genk s'est imposé à domicile samedi face au Cercle de Bruges sur la plus petite des marges (1-0) lors de la douzième journée de Jupiler Pro League. Les Limbourgeois en profitent pour grimper à la sixième place avec 19 points. Le Cercle est toujours lanterne rouge avec trois unités.

Écoutez le prophète

En arrachant une dure victoire contre Ostende, Genk a évité une crise sportive mais Felice Mazzù n'est pas encore rassuré. Pourquoi ?

Mogi Bayat: décryptage de l'été du roi du mercato belge

Malgré le scandale au sein duquel il est cité depuis octobre 2018, Mogi Bayat n'a jamais été aussi actif. Plus discret, l'agent franco-iranien continue en coulisses de faire la pluie et le beau temps en Belgique, mais aussi en France. Récit non-exhaustif d'un été passé au carrefour de toutes les transactions possibles et imaginables.

Le Standard conserve la tête du classement après le nul entre Bruges et Genk

Le vice-champion accueillait le champion de la Jupiler Pro League de football pour le compte de la sixième journée, dimanche en début d'après-midi. La première place provisoire était promise aux Brugeois en cas de victoire. Mais si la nouvelle équipe de Philippe Clement a logiquement mené contre l'ancienne, elle a au bout du compte concédé un match nul, 1-1, et même frôlé la défaite. Le Standard (12 points) restera donc en tête, quel que soit le résultat du Clasico au Lotto Park (à 18 heures). Bruges (11 points) est deuxième et Genk (10 points), cinquième.

Genk: la joyeuse entrée de Felice Mazzù

Le champion sortant n'a pas raté son départ sous la houlette de son nouvel entraîneur, Felice Mazzù. Grâce aux buts de deux nouvelles recrues, Benjamin Nygren et Ianis Hagi, et aux prestations de quelques joueurs que l'on pensait sur le départ.

Attention chantier

Le champion a été le dernier de la bande de D1A à reprendre le boulot. Felice Mazzù aura-t-il le temps d'assembler son puzzle dans les délais ?

Pro League: la saison des questions

Entre changements de coaches, noyaux bouleversés et hiérarchie traditionnelle bousculée, la nouvelle saison de Pro League s'écrit surtout avec des points d'interrogation.

Mazzù: du Mambourg au Limbourg

Felice veut dire heureux en italien. Rien que son prénom est gage de bonheur. Après six ans, Felice Mazzù (53 ans) quitte un club minier, le Sporting Charleroi, pour un autre, le Racing Genk.

Genk s'incline à Bruges et n'est toujours pas champion, le suspense relancé

Si le Racing Genk pouvait s'assurer mathématiquement le quatrième titre de son histoire en s'imposant dimanche au Club Bruges, le champion sortant, il n'en demandait sans doute pas tant. Mais il ne s'attendait sûrement pas à s'incliner 3-2, et encore moins à la mi-temps de ce match au sommet de la 8e journée de la Jupiler Pro League de football, dimanche au Stade Jan Breydel, où il menait 0-1 grâce à une très rapide ouverture du score. Résultat du massacre: Bruges, qui se déplace au Standard, jeudi soir (20h30), ne compte plus que trois points de retard (50-47) sur Genk, attendu au même moment de pied ferme à Anderlecht.