Tout sur Sebastian Vettel

Ce dimanche, les pilotes de F1 ont pris la direction de Budapest pour la 11e course de la saison. Une météo capricieuse a rendu le départ compliqué et a poussé plusieurs pilotes à la faute. Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), après un freinage tardif au premier virage, a emporté avec lui 4 autres pilotes forcés à l'abandon. Mais s'il faut retenir une chose de ce Grand Prix, c'est la première victoire dans l'élite pour le jeune Français Esteban Ocon ainsi que pour l'écurie Alpine.

Lewis Hamilton, Michael Schumacher ou malgré tout Juan Manuel Fangio? Qui est le meilleur pilote de F1 de tous les temps? La réponse est simple, si on ne prend en compte que les statistiques.

Le Mercedes-AMG Petronas Team a remporté son septième titre de champion du monde d'affilée. Ce sera également son septième titre en constructeurs. L'architecte de ce succès ? L'Autrichien Toto Wolff (48 ans), le patron d'écurie le plus titré de F1. Portrait.

Lewis Hamilton est devenu, ce dimanche, le recordman du nombre de victoires en Grand Prix de Formule 1. En reportant la course au Portugal, il a porté son nombre de succès à 92 ce qui lui a permis de devancer Michael Schumacher et ses 91 bouquets. Une seule question se pose dès lors : Hamilton peut-il être considéré comme le meilleur pilote de l'histoire ?

Les responsables sportifs des écuries de Formule 1 ont élu Lewis Hamilton pilote de l'année, selon le top 10 annuel publié mercredi par le magazine spécialisé Autosport. Le Britannique de 33 ans a remporté cette année au volant d'une Mercedes son cinquième titre de champion du monde.

Lewis Hamilton est entré encore un peu plus dans la légende du sport automobile. Le Britannique, 4e du GP du Mexique sur l'autodromo Hermanos Rodriguez, s'est adjugé une cinquième couronne mondiale en Formule 1, égalant l'Argentin Juan Manuel Fangio.

Deuxième chance pour Lewis Hamilton: le Britannique va de nouveau tenter d'être sacré champion du monde de Formule 1 pour la cinquième fois, après 2008, 2014, 2015 et 2017, à l'issue du Grand Prix du Mexique dimanche.

Lewis Hamilton (Mercedes) devra encore attendre au moins une semaine avant de s'adjuger un 5e titre de champion du monde de Formule 1. Le Britannique a terminé 3e du GP des Etats-Unis dimanche, juste devant l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), un écart insuffisant pour être sacré au terme de cette course remportée par le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari).

Le week-end prochain, au Texas, Lewis Hamilton peut assurer son cinquième sacre mondial. Au grand désespoir du quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, bredouille une fois de plus.

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), qui compte 67 points d'avance au classement des pilotes, sera sacré champion du monde de Formule 1 au GP des Etats-Unis dimanche s'il inscrit huit points de plus que son rival allemand Sebastian Vettel (Ferrari).

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'est offert depuis la pole position la victoire au Grand Prix du Japon, 17e manche de la saison de F1, dimanche à Suzuka, où l'Allemand Sebastian Vettel (Ferrari) n'a pu faire mieux que 6e après un accrochage. Les suivants d'Hamilton sur la grille de départ, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) complètent le podium. Le Belge Stoffel Vandoorne (McLaren) termine à la 15e place.

Le Britannique Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Russie, 16e manche du Championnat du monde de F1, après que Mercedes a demandé à son coéquipier finlandais Valtteri Bottas de lui laisser prendre la première place, une manoeuvre autorisée.