Tout sur Santiago Solari

Avant son arrivée à Madrid, Thibaut Courtois semblait être un gardien presque robotique, jamais frappé par la méforme ou atteint par ses sentiments. Au Real, le mur belge a traversé un désert fait de critiques et d'approximations. Pour revenir plus fort que jamais ?

Lorsque Zinédine Zidane est revenu au Real Madrid en mars, on s'attendait à ce qu'il fasse la grande lessive au sein de l'effectif. Mais, au bout du compte, Eden Hazard est le seul vrai renfort. C'est à lui qu'il appartient de remettre le navire à flots.

Alors que Zinédine Zidane jongle avec les noms des meilleurs joueurs, Florentino Pérez, le directeur du cirque, grince des dents. Le Real Madrid a un besoin urgent de nouveaux artistes mais en coulisses, on n'arrive pas à se mettre d'accord sur les noms.

La presse espagnole voyait mardi en Zinedine Zidane, qui a signé la veille un retour retentissant sur le banc du Real Madrid neuf mois après son départ surprise, le "sauveteur" du club qui joue avec le Français une "dernière cartouche" pour sortir de la crise.

Mea culpa: le capitaine du Real Madrid Sergio Ramos a assumé lundi le "désastre" d'une semaine où l'équipe a perdu deux clasicos, sa couronne européenne et ses chances de titre au printemps, sans se prononcer sur un maintien de l'entraîneur Santiago Solari, très fragilisé.

Au terme d'une semaine noire, le Real Madrid a tout perdu, Coupe, Liga et même "sa" Ligue des champions, épreuve dont il était triple tenant. Un fiasco qui condamne la "Maison blanche" à un printemps inhabituellement morose et à une onéreuse reconstruction estivale.

Comme Zinédine Zidane avant lui, Santiago Solari est condamné à l'exploit: son Real Madrid n'a plus que la Ligue des champions pour sauver la saison, qui pourrait tourner au cauchemar en cas d'élimination mardi contre l'Ajax Amsterdam en huitièmes retour.

Le Real Madrid accueille le FC Barcelone ce mercredi en Copa del Rey et samedi en championnat. L'équipe de Solari réalise une saison satisfaisante, mais en coulisses, on s'active pour bâtir une nouvelle équipe en vue de la saison prochaine. Sport/Foot Magazine a essayé d'en savoir plus.

Loin de s'imposer comme l'héritier de Cristiano Ronaldo, Gareth Bale vit une saison amère au Real Madrid. Encore remplaçant dimanche contre Levante (2-1), l'attaquant gallois ne masque plus ses états d'âmes, un embarras malvenu avant deux clasicos mercredi en Coupe du Roi et samedi en Liga.

Le 8e de finale aller face au Real Madrid constitue un "véritable défi" pour l'Ajax d'Erik Ten Hag. Pour Santiago Solari, son vis-à-vis madrilène, "il faudra se montrer aussi appliqué" que face à l'Atlético en Liga.

Après le clasico, le derby! Le Real Madrid poursuit sa folle semaine en affrontant ce week-end son voisin l'Atlético, qu'il peut doubler samedi pour la 23e journée du Championnat d'Espagne avant d'affronter l'Ajax Amsterdam mercredi en huitièmes aller de Ligue des champions.

A 18 ans, Vinicius est l'une des rares bouffées d'oxygène d'un Real Madrid en apnée cette saison. Dribbleur, provocateur, l'espoir brésilien ne manque pas d'air, au point d'avoir fait son trou en équipe première avant l'affiche contre Séville samedi en Championnat d'Espagne.

Et soudain, le Real Madrid est redevenu un club comme les autres. Après trois années passées sur un nuage, la Casa Blanca est en pleine saison des pluies.