Tout sur Samuel Bastien

Le Standard a été le grand absent de la soirée du Soulier d'Or. Le club n'a plus gagné un trophée individuel depuis... 2009. Retour sur une interminable traversée du désert et explications. Pourquoi ce n'est pas le club liégeois qui s'est installé sur le toit de notre foot pendant dix ans, comme on l'avait pourtant prédit au moment des deux titres ?

Entre occasions manquées et série en cours d'onze rencontres sans garder le zéro, entre le championnat et l'Europe, le Standard ne parvient pas à installer sa domination dans les deux rectangles. Analyse au microscope d'une efficacité disparue.

Le Standard n'est pas parvenu à se qualifier pour les seizièmes de finale de l'Europa. Jeudi contre Arsenal, les Liégeois ont mené 2-0 grâce à Samuel Bastien (47e) et Selim Amallah (69e) mais ont finalement dû partager l'enjeu après des goals d'Alexandre Lacazette (78e) et Saka (81e) dans cette ultime rencontre du groupe F.

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, le Clasico à venir opposera une équipe en manque d'audace à une équipe incapable de gérer ses émotions. Il espère qu'on n'y parlera que de foot.

Qui s'est distingué ? Qui a sombré ? Quel joueur, entraîneur ou dirigeant a suscité l'émoi ? Chaque semaine, désormais, Sport/Foot Magazie s'attarde sur quatre événements marquants de la Jupiler Pro League.

Le Standard ne se déplaçait pas très loin samedi à Eupen en début de soirée, pour le compte de la première journée des matches retour de la saison régulière de la Jupiler Pro League de football (D1A). En revanche l'enjeu pour les Rouches, obligés de l'emporter en terre germanophone pour soutenir l'infernale cadence imposée par le Club Bruges (2-0 contre Ostende vendredi soir), n'était pas mince, à la veille d'un choc La Gantoise - Antwerp, ou au moins l'une des deux équipes va forcément perdre des plumes.

Le Standard n'a remporté qu'un seul de ses six derniers matches mais se positionne clairement comme le premier rival de Bruges dans la course au titre. Explications.

Le département arbitrage de l'Union Belge a défendu les arbitres en charge de Standard - Genk samedi après la polémique qui a entouré le seul but de la rencontre, celui inscrit par Samuel Bastien à la 84e de la rencontre. Selon les Limbourgeois - qui ont invoqué l'intervention du VAR - le but aurait dû être annulé car le ballon était sorti du terrain au départ de l'action.

Le Standard est sorti victorieux du duel face à Genk samedi à Sclessin lors d'un match comptant pour la 11e journée de Pro League. Les Liégeois se sont imposés 1-0 grâce à un beau but de Samuel Bastien à la 84e minute. Au classement, le Standard (23 pts) évite ainsi de perdre du terrain sur le leader Bruges (26 pts et un match en moins). Genk reste en revanche à la 6e place avec 16 unités.