Tout sur Samuel Bastien

Balayés par le réalisme de l'Antwerp, les Liégeois ne parviennent pas à trouver l'indispensable stabilité défensive pour progresser dans la durée. Le voyage de l'année 2021 commence à ressembler à une avancée dans le brouillard.

Le Standard de Liège a éliminé le leader autoritaire de la Jupiler Pro League, le Club de Bruges, 1-0 en quarts de finale de la Croky Cup, la Coupe de Belgique de football, jeudi soir à Liège. Les Rouches rejoignent Eupen, Anderlecht et Genk en demi-finales. La fin de rencontre va toutefois faire beaucoup parler après l'annulation du but de l'égalisation brugeoise dans le temps additionnel pour une faute préalable peu évidente de main de Simon Mignolet.

Relancé en championnat, le Standard vit des mois agités en coulisses. Un nouveau coach, un nouvel attaquant, et une nouvelle fin de mercato tumultueuse sont à la carte du premier menu rouchede 2021. À savourer en plusieurs bouchées.

Si on connaît le joueur par coeur, on sait par contre très peu de choses de l'entraîneur, dont l'expérience de l'autre côté de la ligne de touche se résume à une saison avortée dans le costume de T2. Voyage sur les traces presque invisibles du coach Leye.

En panne d'idées, la direction du Standard a été contrainte de limoger Philippe Montanier samedi, au soir d'une nouvelle défaite qui a un peu plus plongé les Liégeois dans la crise. Autopsie d'une petite mort attendue. Et d'un rebond désormais indispensable.