Tout sur Sam Bennett

Wout van Aert (27 ans) est le seul coureur capable de rouler et sprinter seul. En réalité, le Campinois sprinte comme un spécialiste du chrono: son corps reste immobile, sans aucun mouvements latéraux, ce qui lui offre un avantage aérodynamique. Mais à quel point? Le professeur Bert Blocken de l'Université technique d'Eindhoven et de la KUL, l'explique en exclu à Sport/Foot Magazine.

Le sprinteur australien évolue au sein de la formation belge depuis 2019. Frederik Frison prolonge jusqu'en 2023 et l'équipe accueille Rüdiger Selig, l'un des échelons du train de Bora pour les sprints. Dans le sens des départs, l'équipe belge a annoncé que Marc Sergeant et Herman Frison, présents respectivement depuis 2003 et 2005, ne seront plus directeurs sportifs à la fin de l'année.

C'est un retour à la maison pour le sprinteur irlandais puisqu'il avait déjà roulé au sein de l'équipe allemande pendant six ans avant de rejoindre la formation de Patrick Lefevere. Il emmène avec lui Shane Archbold. Bora a aussi annoncé les venues de Ryan Mullen et Danny Van Poppel.

Le coureur britannique qui remplaçait Sam Bennett au pied levé sur ce Tour s'est imposé au sprint lors de la 4e étape du Tour. Il s'agit de son 31e succès sur la Grande Boucle. Cruelle déception pour Brent Van Moer, parti en solitaire qui a été rattrapé à 200 m de la ligne.

Un maillot noir-jaune-rouge sur les épaules au départ de la Grande Boucle et une première étape destinée aux puncheurs, cela ne vous rappelle rien ? En 2011, Philippe Gilbert avait gagné le premier acte du Tour au sommet du Mont des Alouettes. Un scénario qui pourrait se répéter dix après avec Wout Van Aert à Landerneau ? Analyse

Le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine est en vente dès ce jeudi. L'apéro idéal avant le Grand Départ du Tour de France, le samedi 26 juin à Brest.

Patrick Lefevere, le manager de Deceuninck-QuickStep, a dressé un bilan positif de la saison 2020 de son équipe malgré l'arrêt forcé à cause du coronavirus ou encore les blessures de Remco Evenepoel et Fabio Jakobsen. "En prenant en compte tout ce qui s'est passé, nous avons eu une grande saison", a déclaré Lefevere dans un communiqué publié mercredi par Deceuninck-Quick Step.

D'abord fragile, il a conquis trois maillots arc-en-ciel en cyclocross avant de devenir le coureur le plus polyvalent du monde. Voici comment Wout Van Aert (26 ans) a ajouté une nouvelle couleur à sa palette de talents, année après année. Analyse d'un corps qui vise à nouveau la victoire au Mondial, contre le chrono et sur route.

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a remporté la 7e étape du Tour de France vendredi. Après 168 kilomètres d'une journée entre Millau et Lavaur, marquée par de nombreuses bordures, le Belge a déjà remporté sa deuxième étape depuis le début du Tour, 48 heures après son succès à Privas. Wout van Aert a devancé le Norvégien Edvald Boasson Hagen (NTT) et le Français Bryan Coquard (B&B Hotels - Vital Concept).

Après sa victoire au sprint dans la cinquième étape du Tour, à Privas, les superlatifs manquaient pour dépeindre la polyvalence de Wout van Aert. Comment est-il parvenu à se défaire des purs sprinteurs ? Analyse.

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a remporté la cinquième étape du Tour de France, mercredi, entre Gap et Privas (183 km). Le coureur belge de 25 ans s'est imposé au sprint devant le Néerlandais Cees Bol (Sunweb) et l'Irlandais Sam Bennett (Deceuninck - Quick-Step), qui enfile le maillot vert.