Tout sur Saido Berahino

Deux ans après l'avoir quitté, Cristian Benavente est de retour dans le Pays Noir. Comme une évidence pour un retour attendu depuis de longs mois, seulement freiné par des histoires de gros sous.

Les bonnes relations entre Zulte Waregem et Charleroi ont abouti au prêt avec option d'achat de Saido Berahino au Mambourg, dans les dernières minutes du mercato. Zoom sur une transaction finalisée à la façon d'un jeu de dupes.

Le Sporting de Charleroi n'est pas parvenu à atteindre les demi-finales de la Coupe de Belgique, un des grands objectifs de sa saison, mardi soir en sortant battu 2-0 du Stade Arc-en-Ciel de Zulte Waregem. Les Carolos ont succombé aux buts de Saido Berahino (48e) et de Cyle Larin (90e+3).

En Angleterre, Saido Berahino (26 ans) a d'abord été glorifié comme wonderboy avant d'être cloué au pilori comme bad boy. Derrière la réputation du nouvel attaquant de Zulte Waregem se cache cependant une autre histoire, aussi belle que triste. Celle d'un jeune réfugié de guerre qui, 15 ans plus tard, a redécouvert son pays natal. Et lui-même.

Zulte Waregem a infligé à Charleroi sa première défaite de la saison (3-1), lundi, en clôture de la quatrième journée de la Jupiler Pro League. Davy de fauw (31e), Saido Berahino (48e) et Dimitri Oberlin (90e) ont inscrit les trois buts de Zulte Waregem, Ryota Morioka (65e) a réduit l'écart. Avec 6 points, Zulte Waregem, 10e, dépasse Charleroi (11e) au classement.

Battu pour la première fois de la saison le weekend dernier à Malines, le Racing Genk a de nouveau goûté à la défaite ce samedi à domicile face à Zulte Waregem (0-2) lors de la troisième journée de la Jupiler Pro League. Le Essevee en profite pour glaner sa première victoire de la saison face au champion en titre. Le Racing Genk est neuvième avec trois points, Zulte suit au classement avec le même nombre d'unités.