Tout sur Robert Lewandowski

Le football renoue avec les grandes soirées. Première affiche depuis l'irruption du coronavirus, le "Klassiker" Dortmund-Bayern fait saliver les supporters, avec un enjeu sportif crucial mardi en Bundesliga (18h30/16h30 GMT): autoroute vers un huitième titre consécutif pour Munich, ou combat acharné jusqu'au bout?

Révélation d'une saison pas comme les autres, Sebastiaan Bornauw aura dû quitter l'Anderlecht de Kompany pour aller chercher les éloges en Bundesliga. Un championnat taillé sur mesure pour le nouveau roc de Cologne.

Le Bayern Munich a déjà pris une grosse option sur la qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions de football en allant s'imposer 0-3 (mi-temps: 0-0) à Chelsea en match aller des 8es de finale, mardi. De son côté, Naples, avec Dries Mertens buteur, mais sorti blessé peu avant l'heure de jeu, a été tenu en échec par Barcelone 1-1 (mi-temps: 1-0).

Il a entraîné la plus belle équipe de tous les temps à Barcelone et sublimé le jeu de possession. Il a dépoussiéré la Bundesliga et bousculé ses dogmes. Après avoir apprivoisé les codes de la Premier League, Pep Guardiola, le manager de Manchester City continue aujourd'hui de creuser son idée de jeu. Et de gagner.

Robert Lewandowski a consacré son examen de fin d'études à lui-même. Plongée dans la vie d'un footballeur qui se mue en légende et va probablement devenir le meilleur numéro neuf de tous les temps.

Jeune, grand, arrogant et doté d'un instinct de buteur hors norme, le jeune Erling Braut Haaland a fait une entrée époustouflante sur la scène internationale. Qui est ce jeune attaquant norvégien déjà auteur de 7 buts en Champions League ? Découverte du nouveau phénomène européen.

Robert Lewandowski marche sur l'eau en Ligue des champions où il tourne à l'invraisemblable moyenne de 2 buts par match après son quadruplé avec le Bayern Munich mardi contre l'Etoile Touge de Belgrade (6-0) lors de la 5e journée.

Depuis qu'il était au Bayern, Niko Kovac n'avait jamais eu de ligne claire. Il pouvait difficilement survivre à la défaite 5-1 essuyée samedi dernier à l'Eintracht Francfort.

Le Bayern Munich a ridiculisé Tottenham (7-2), finaliste l'an dernier, mais totalement dépassé par un quadruplé de Gnabry et un doublé de Lewandowski, mardi pour la 2e journée de Ligue des champions.