Tout sur Renaud Emond

Huit mois après son arrivée au Standard, la montée en puissance de Jackson Muleka raconte l'émancipation d'un joueur débarqué à Liège par hasard, mais bien décidé à faire fructifier un maximum son passage en Principauté. Avant de partir, déjà?

D'une victoire à l'arraché contre Bruges à une défaite amère au Canonnier, l'ascenseur émotionnel liégeois tourne à plein régime. Plongée dans un club où la seule certitude, c'est qu'il n'y en a pas.

Relancé en championnat, le Standard vit des mois agités en coulisses. Un nouveau coach, un nouvel attaquant, et une nouvelle fin de mercato tumultueuse sont à la carte du premier menu rouchede 2021. À savourer en plusieurs bouchées.

Les finances du Standard sont de retour sur le devant de la scène. Avec leur lot d'analyses contradictoires, de déclarations incendiaires et de rumeurs alarmantes. Plongée dans les comptes, à la recherche d'un fil rouche.

Le Standard s'est imposé 4-1 (mi-temps: 2-0) contre Zulte-Waregem dimanche en clôture de la 19e journée du championnat de Belgique de football. Mehdi Carcela (11e, 36e) et Renaud Emond (57e, 68e sur penalty) ont permis aux Rouches de se hisser à la 7e place avec 30 points tout comme Charleroi (6e). Anderlecht (4e), battu plus tôt au Cercle Bruges (2-1), et Saint-Trond (5e) n'ont plus qu'une unité d'avance. Zulte Waregem, qui a terminé à dix suite à l'exclusion de Marvi Baudry (68e), a réduit le score par Mikael Soisalo (90e). Les Flandriens (17 points) restent 13e.

Trois jours après sa victoire contre le FC Séville en Europa League, le Standard de Liège a présenté un tout autre visage dimanche à Bruges. Les Rouches se sont inclinés 3-0 devant un Club de Bruges dominateur pour le compte de la 17e journée de Jupiler Pro League.

Après son fameux " match référence " contre Bruges, le Standard a proposé un très pâle " match déférence " face à Mouscron. Le problème est-il simplement dans les têtes ? Réponse ce week-end dans le clash avec Genk.

" Je me voyais mort ", lâche le Gaumais en pleine conversation sur son année folle. Il est question d'un grand oiseau, d'un rêve de gosse et tout ça se raconte à la Renaud Emond : ça claque !

" Je me voyais mort ", lâche le Gaumais en pleine conversation sur son année folle. Il est question d'un grand oiseau, d'un rêve de gosse, d'un début de saison enfin calme, et aussi de " mini " bagnoles. Tout ça se raconte à la Renaud Emond : ça claque.

Le Standard a infligé sa première défaite au Club Bruges dimanche au cours d'un match comptant pour la 10e journée du championnat de Belgique de football (3-1). Les Standardmen ont inscrit tous les buts: Mehdi Carcela (37e), Renaud Emond (62e) et Razvan Marin (79e) dans le bon sens et Christian Luyindama contre son camp (67e, 2-1). Au classement, le Standard (18 points) occupe la 5e place tandis que le Club (25) reste premier en attendant le résultat de Genk (23) en soirée à Gand.

La victoire à Ostende semble avoir rassuré pas mal de monde même si la route qui mène là où le Standard devrait être est encore longue. Explications.

Lancé dans un cycle qui doit apporter de la rigueur et des automatismes dans un football passionné, le Standard a minutieusement balisé son trajet. Pourtant, le voyage reste long.