Tout sur Remco Evenepoel

Ce lundi soir, What's app était en panne. Un peu comme la communication entre les deux meilleurs coureurs belges. Depuis la fin du championnat du monde, Remco Evenepoel et Wout Van Aert s'égratignent sur la tactique appliquée lors de la course. Restera-t-il des conséquences de cette discorde alors que les deux hommes seront sûrement amenés à se recroiser en sélection nationale ?

La Belgique a remporté cinq médailles lors des quatre derniers championnats du monde de contre-la-montre : aucun autre pays ne fait mieux. Mais, cette fois aussi, il n'y avait pas d'or au bout de l'effort, celui est revenu autour du cou de l'hyperspécialiste Filippo Ganna. Si seul l'arc-en-ciel comptait, on ne peut pas parler de défaite dans le chef de Wout Van Aert et Remco Evenepoel. On vous explique pourquoi.

Après l'argent de Van Aert et le bronze d'Evenepoel chez les élites, la Belgique décroche une troisième médaille en contre-la-montre dans ces mondiaux, cette fois dans la catégorie espoirs. Le Danois Johan Price-Pejtersen s'est montré le plus rapide sur le parcours de 30,3 km entre Knokke-Heist et Bruges, confirmant la domination du Danemark dans cette catégorie. L'Australien Lucas Plapp a pris la deuxième place.

Remco Evenepoel et l'Italien Sonny Colbrelli sont arrivés à deux dans la finale de la course en ligne des Championnats d'Europe de cyclisme. Récent vainqueur du Tour du Benelux, Colbrelli a tenu la distance dans la dernière ascension du jour avant de régler le Belge dans un sprint à deux au terme de 179,2 kilomètres de course, dimanche à Trente, dans le nord-est de l'Italie. C'est la 2e médaille sur cet Euro pour le Belge, en bronze lors du contre-la-montre individuel.

Le coureur belge était heureux de pouvoir à nouveau rivaliser avec les meilleurs comme avant sa lourde chute en Lombardie. Il ambitionne aussi un beau résultat pour la course en ligne de dimanche avant de mettre le cap sur les Mondiaux de Louvain où il espère arriver dans une condition physique encore supérieure. Et après tout cela, il retournera au Tour de Lombardie où sa carrière aurait pû s'arrêter en 2020.