Tout sur Remco Evenepoel

Remco Evenepoel et l'Italien Sonny Colbrelli sont arrivés à deux dans la finale de la course en ligne des Championnats d'Europe de cyclisme. Récent vainqueur du Tour du Benelux, Colbrelli a tenu la distance dans la dernière ascension du jour avant de régler le Belge dans un sprint à deux au terme de 179,2 kilomètres de course, dimanche à Trente, dans le nord-est de l'Italie. C'est la 2e médaille sur cet Euro pour le Belge, en bronze lors du contre-la-montre individuel.

Le coureur belge était heureux de pouvoir à nouveau rivaliser avec les meilleurs comme avant sa lourde chute en Lombardie. Il ambitionne aussi un beau résultat pour la course en ligne de dimanche avant de mettre le cap sur les Mondiaux de Louvain où il espère arriver dans une condition physique encore supérieure. Et après tout cela, il retournera au Tour de Lombardie où sa carrière aurait pû s'arrêter en 2020.

Dauphine aux JO d'une Annemiek Van Vleuten absente en Italie, la Suissesse a devancé une autre batave Ellen Van Dijk. C'est la première fois depuis 2016 que le titre échappe à une coureuse d'oure-Moerdijk. Deux Belges étaient engagées avec Sara Van De Vel et Ann-Sophie Duyck mais n'ont pas spécialement brillé puisque la première a terminé 9e et la seconde 13e.

Le natif de Scheepdaal vise un deuxième titre européen à Trente. Mais battre le champion du monde Filippo Ganna, le champion en titre Stefan Küng ou le vainqueur du dernier Tour de France Tadej Pogacar ne sera pas chose aisé. Evenepoel s'élancera à 16h36.

Lampaert, champion de Belgique de la discipline et initialement prévu pour être aligné sur l'épreuve chronométré des Mondiaux, a été finalement été remplacé par Remco Evenepoel sur décision du sélectionneur Sven Vanthourenhout. Le prodige de Scheepdaal rêve donc de remporter un titre européen qui offrirait une troisième place sur l'épreuve mondiale à Louvain. Mais la concurrence à Trente sera rude avec les Ganna, Küng, Bissegger, Asgreen, Affini et le vainqueur du Tour de France Pogacar.

Le sélectionneur Sven Vanthourenhout a effectué des choix forts en vue des Mondiaux qui se dérouleront à Louvain. Dans un groupe qui sera axé autour de Wout Van Aert, il a préféré choisir des hommes en forme comme Evenepoel et Benoot au détriment des expérimentés Van Avermaet et Gilbert. Ce dernier est d'ailleurs le dernier champion du monde belge.

Le chrono a été remporté par le Suisse Stefan Bissegger qui est aussi le nouveau leader de l'épreuve. Après avoir perdu près d'une minute la veille à cause d'un incident mécanique, Remco Evenepoel, malade avant la course, pourrait abandonner si son état de santé n'allait pas mieux. Une mauvaise nouvelle avant les championnats d'Europe.

Le coureur suisse, déjà vainqueur d'un chrono sur Paris-Nice, a bouclé le parcours de 11 km à une moyenne de 54,890 km/h. Il dépossède Tim Merlier du maillot de leader. Malchanceux hier, Remco Evenepoel espérait se replacer grâce à l'un de ses exercices de prédilection. Le coureur de Schepdaal doit se contenter de la... 18e place.

Les deux prodiges se sont rarement croisés au cours de leur début de carrière. Ils doubleront course en ligne et contre-la-montre lors des championnats d'Europe. L'occasion de voir ce que le Belge aura dans le ventre face au double vainqueur du Tour avec lequel il n'avait pas vraiment rivalisé lors de l'épreuve en ligne des derniers JO.