Tout sur Réginal Goreux

Sur les hauteurs du centre d'entraînement liégeois, le SL16 Football Campus prépare les futurs joyaux du football rouche. Voyage en altitude, à la recherche de l'itinéraire qui permet de descendre des sommets du Sart-Tilman jusqu'au fond du chaudron de Sclessin.

Avec un talent de son académie dans chaque ligne, le Standard a fait douter l'ogre brugeois dans un match au sommet teinté de fraîcheur. L'occasion de mettre la lumière sur un centre de formation qui travaille à son retour au premier plan.

"Quand on demandait il y a quelques années à un jeune où il désirait évoluer, il citait les grands clubs européens. Aujourd'hui, il serait déjà heureux de percer dans son club formateur." La réflexion de Reginal Goreux, le directeur du projet Elite (U13-U21), formé au Standard où il a évolué presque toute sa carrière, reflète l'évolution de la mentalité et de l'approche de la nouvelle génération.

Le Standard a montré à Charleroi son pire visage après trois prestations abouties contre des grands. C'est l'histoire de toute sa saison et ça peut inquiéter à l'approche des play-offs. Tentative d'explications.

Le Standard a été le grand absent de la soirée du Soulier d'Or. Le club n'a plus gagné un trophée individuel depuis... 2009. Retour sur une interminable traversée du désert et explications. Pourquoi ce n'est pas le club liégeois qui s'est installé sur le toit de notre foot pendant dix ans, comme on l'avait pourtant prédit au moment des deux titres ?

Fin août, Sébastien Pocognoli s'est vu notifier sa mise à l'écart de la part des dirigeants du Standard. Faute de solution, il doit attendre janvier pour trouver une porte de sortie.

La reprise arrive avec son lot d'excitation, celle des débuts et des premières fois, sous un soleil de plomb. Alors que les nouveaux noyaux des clubs wallons de JPL transpirent et écument le pays avant de partir en stage, reportage en pleine Wallifornie, avec un détour par la Flandre orientale.