Tout sur RBFA

La Fédération belge de football (RBFA) doit encore payer une amende de 230.000 francs suisses (203.000 euros) à la Fédération mondiale, la FIFA, pour des infractions en ce qui concerne les transferts de joueurs mineurs (U18) effectués par Anderlecht. La RBFA avait été en appel l'été dernier, mais a été débouté. C'est ce qu'a confirmé le porte-parole Pierre Cornez vendredi à Belga.

La Commission des litiges de l'Union belge de football (RBFA) a infligé une amende maximale de 5.000 euros au Sporting d'Anderlecht, qui devra également fermer une partie de sa tribune, à la suite des incidents ayant perturbé la fin du 'topper' contre le Club de Bruges le 19 janvier dernier. La RBFA l'a annoncé mardi à Belga.

Le Département de l'arbitrage professionnel de la Fédération belge de football (RBFA) a précisé lundi que l'arbitre vidéo du choc entre le Club Bruges et l'Antwerp n'était pas en mesure de vérifier si le ballon avait complètement passé la ligne sur le but d'Hans Vanaken. "Il n'existe pas d'image claire de cette phase", a indiqué le 'Professional Referee Department'. La Pro League envisage de réétudier la question de la technologie sur la ligne de but.

La Commission des litiges de l'Union belge de football (RBFA) a infligé mardi l'amende maximale de 5.000 euros au Standard en raison de l'utilisation de matériel pyrotechnique lors du Clasico contre Anderlecht. Lors du même match, les supporters d'Anderlecht ont aussi sorti fumigènes et feux de Bengale, ce qui vaut aux Bruxellois une amende de 4.000 euros.

Le financement de la chambre de compensation, qui sera opérationnelle dans le football belge à partir de l'été 2020, se fera par le biais de contributions annuelles des clubs et des agents de joueurs. Le règlement concernant les intermédiaires qui a été publié par la Pro League jeudi en précise les modalités. Les clubs professionnels paieront 5.000 euros par an, les agents 500 euros par an s'ils veulent faire des affaires en Belgique.