Tout sur Rangers

Dix ans après, les Glasgow Rangers sont à nouveau champions d'Ecosse. Avec 20 points d'avance sur leur rival de toujours, le Celtic Glasgow, les coéquipiers de Tavernier ont survolé les débats. Un renouveau qu'ils doivent en grande partie à Steven Gerrard, pour qui l'avenir semble déjà tout tracé.

En quête d'un nouvel équilibre depuis son titre, Genk cherche désormais sa voie sous la conduite de John van den Brom. Le Néerlandais est-il le GPS idéal pour les emmener à destination?

Après une longue traversée du désert, les Rangers, adversaires de l'Antwerp en Europa League, filent vers le titre en Écosse. Un sale coup pour leur éternel rival, le Celtic, qui n'était qu'à un souffle du record de dix sacres d'affilée. L'architecte de cette résurrection? Un certain Steven Gerrard.

L'entraîneur de l'Antwerp Frank Vercauteren aborde le 16e de finale aller de l'Europa League contre les Rangers, jeudi au Bosuil, avec beaucoup de respect pour l'adversaire. "Nous sommes conscients de la difficulté du match de demain", a déclaré Vercauteren mercredi. "Nous savons que ce sera très dur, mais nous commençons avec une attitude positive."

Des saves, un but marqué, un brassard, un rôle dans le vestiaire, un avenir annoncé dans le noyau des Diables. Tout ça pour un jeune gars qu'on a découvert il y a moins d'un an et demi. Le gardien de l'année vu par d'ex-gardiens de l'année.

S'il a souvent eu l'occasion de jouer en Belgique avec les Diables Rouges, Jan Vertonghen, qui a quitté la Belgique à 16 ans en 2003 pour finir sa formation à l'Ajax Amsterdam, a rarement l'occasion de fouler les pelouses belges en compétitions de clubs. Le match face au Standard jeudi en Europa League aura donc un caractère spécial pour le Diable Rouge.

Contraint de s'imposer à l'Ibrox Stadium, ce qu'aucune équipe n'a réussi à faire cette saison, le Standard de Liège n'est pas parvenu à forcer l'exploit. Jeudi lors de cette 5e et avant-dernière journée du groupe D de l'Europa League, les Liégeois se sont inclinés 3-2 devant les Rangers et sont éliminés.

La tâche du Standard s'annonce plus qu'ardue jeudi soir (21h00) à Glasgow lors de la 5e journée du groupe D de l'Europa League. Les Liégeois doivent absolument s'imposer sur la pelouse des Rangers, qui partagent la tête avec Benfica (8 pts), "Ils n'ont pas perdu à domicile cette saison et font un parcours sans faute. S'imposer ici sera un exploit. C'est un gros défi", a déclaré Philippe Montanier mercredi lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

Les trois clubs belges en lice en Europa League sont dans des postures bien différentes avant d'aborder ce jeudi soir la 5e et avant-dernière journée de la phase de poules. En tête de son groupe, l'Antwerp est bien parti pour se qualifier. Le Standard a lui besoin d'un exploit à Glasgow face aux Rangers alors que La Gantoise, déjà éliminée, aura à coeur de sauver l'honneur contre le Slovan Liberec.

La délégation du Standard de Liège a pris l'avion pour Glasgow mercredi matin. Les Liégeois ont été préalablement testés négatifs au Covid-19. Néanmoins, la liste des absents reste longue. Jeudi soir (21h00), les Rouches rencontrent les Rangers, leader du groupe D, à l'Ibrox stadium, en match de la 5e journée de la phase de groupes de l'Europa League.