Tout sur Radja Nainggolan

Suite à un grand sondage réalisé par Sport/Foot Magazine auprès de ses lecteurs, notre rédaction a compilé le top 25 des matches qui vous ont le plus fait vibrer au fil des ans. Place aujourd'hui au grand gagnant : le sommet diabolique face au Brésil.

Attendu à Monaco comme un futur crack du football mondial, le Wonderboy de Neerpede a glissé du Rocher avant de reprendre son ascension au milieu des renards, en plein coeur de l'Angleterre. Compte-rendu d'une leçon d'escalade.

La défaite face aux Anglais n'était que la quatrième de son mandat. Pourtant, elle a réveillé les critiques à l'encontre du sélectionneur. Sport/Foot Magazine installe Roberto Martinez au banc des accusés, et énumère les chefs d'accusation.

Le choc de mardi soir entre le Real Madrid et l'Inter Milan lors de la 3e journée du groupe B de la Ligue des Champions a tourné en faveur des Espagnols, victorieux 3-2. Thibaut Courtois a joué toute la rencontre alors qu'Eden Hazard a été remplacé peu après l'heure de jeu. Côté milanais, Romelu Lukaku était absent et Radja Nainggolan est monté au jeu en fin de match.

"La Ligue des Champions est très importante pour nous et le club", a déclaré Thibaut Courtois mardi lors de la conférence de presse d'avant-match. "Elle est spéciale, il est important de bien la commencer à la maison, avec les trois points, car cela nous servirait beaucoup pour le reste de la saison".

Ce week-end se dispute le Derby della Madonnina entre les deux clubs de Milan. Alors que la rivalité entre les deux équipes perdure depuis plus de cent ans, le match de samedi s'annonce comme le derby le plus alléchant de ces dix dernières années.

L'Inter Milan a annoncé dimanche avoir suspendu "temporairement" Radja Nainggolan pour des "raisons disciplinaires", sans pour autant préciser l'origine de cette mise à l'écart. L'ancien international belge a joué 67 minutes du partage des Milanais samedi sur le terrain du Chievo Vérone (1-1) lors de la 17e journée du championnat italien.

Débarqué à l'Inter l'été dernier, Radja Nainggolan n'a pas tardé à s'installer dans le poste de pilotage du vaisseau bleu et noir.

Sept ans après ses derniers frissons européens, l'Inter fête son retour en Ligue des Champions avec un effectif capable de tutoyer l'ogre de Turin sur la scène nationale. Et si les Nerazzurri avaient enfin troqué la nuit noire contre le ciel bleu ?