Tout sur Rabbi Matondo

Suite de notre bilan de la saison des 18 clubs de Pro League. Ce mercredi, on s'arrête en Venise du Nord, mais pas chez le nouveau champion de Belgique. Le Cercle a posé quelques soucis à son prestigieux voisin grâce à la verticalité et au pressing exigés par son nouveau guide autrichien.

Le Cercle de Bruges s'est imposé 2-0 samedi après-midi contre le Beerschot pour le compte de la 28e journée de championnat de Belgique de football. Opposés à la lanterne rouge, les Brugeois ont pu compter sur Kevin Denkey et Rabbi Matondo pour faire la différence contre une équipe du Beerschot réduite à dix en première mi-temps. Avec ce résultat, le Cercle grimpe provisoirement à la neuvième place du classement avec 38 points. De son côté, le Beerschot reste dernier avec 16 points, à sept longueurs de Seraing, avant-dernier.

L'Union Saint-Gilloise a signé une belle remontée face au Cercle, qui a mené 0-2 grâce à Edgaras Utkus (8e) Rabbi Matondo (25e). Kaoru Mitoma (57e), Bart Nieuwkoop (75e) et le Brugeois Jesper Daland (90e+1) ont signé la réplique des leaders samedi lors de la 20e journée de Jupiler Pro League.

Yves Vanderhaeghe reste - pour l'instant - le T1 du Cercle Bruges, mais début octobre, le coach a assisté au départ de son bras droit Thomas Buffel, remplacé par Miron Muslic. La nervosité se fait sentir chez Paul Mitchell, le directeur sportif de l'AS Monaco, qui a exigé certaines adaptations chez les Vert et Noir.