Tout sur Qatar

Pendant que vous et moi pensons à nos congés, les footballeurs continuent à travailler: deux journées sont programmées pendant les fêtes. Anderlecht et Waasland-Beveren clôturent l'année le 27 décembre. La reprise a lieu le vendredi 18 janvier, avec le derby limbourgeois opposant Saint-Trond à Genk.

Le milieu de terrain espagnol Xavi Hernandez, ancienne figure du FC Barcelone évoluant depuis 2015 à Al-Sadd au Qatar, a annoncé qu'il prendrait sa retraite à la fin de la saison en cours pour débuter sa carrière d'entraîneur.

Jan Vertonghen a repris l'entraînement complet avec Tottenham, a annoncé jeudi le club londonien de football sur son site. Le Diable Rouge, 31 ans, n'a plus joué depuis le 29 septembre et une blessure aux ischio-jambiers. Quant à Mousa Dembélé, touché à la cheville, il travaille toujours à son retour au centre de revalidation spécialisé Aspetar au Qatar.

Le meilleur joueur des derniers play-offs a quelques stars en fin de parcours dans son quartier : Xavi, Nigel de Jong, Samuel Eto'o. À part ça, il survole le championnat du Qatar. Récit entre poches bien pleines et stades bien vides.

Après sa percée fulgurante au Standard, l'attaquant nigérian Imoh Ezekiel s'est un peu égaré avant de se retrouver à Courtrai aujourd'hui. Son histoire est marquée par la faim, les buts et l'argent. Et son talent a été utilisé comme valeur marchande.

Junior Edmilson quitte le Standard de Liège pour le Qatar et le club d'Al-Duhail, a annoncé le joueur lui-même dimanche soir, après s'être incliné avec les Rouches en Supercoupe face au Club de Bruges. Le Belgo-Brésilien a disputé l'intégralité de la rencontre dimanche et a même planté un but à la 50e, qui n'a pas permis la victoire des siens.

The New York Times explique comment le Qatar fait l'impossible pour que la Coupe du monde 2022 soit une réussite.

"Il y a quelques années j'avais dit que ce Mondial serait le meilleur de l'histoire et je peux aujourd'hui le dire avec conviction: il s'agit de la meilleure Coupe du monde de tous les temps", a estimé vendredi le président de la Fifa Gianni Infantino, alors que le Mondial-2018 s'achève dimanche.

L'Arabie saoudite, le royaume du prince héritier Mohammad bin Salman, veut s'imposer en sport, y compris en F1, à coup de billets.