Tout sur Primoz Roglic

Le Tour de France retourne à Tignes, dimanche, dans l'étape-reine des Alpes, deux ans après une arrivée manquée à cause de coulées de boue dans la descente de l'Iseran. Cette 9e étape, longue de 144,9 kilomètres avec un départ à Cluses, comporte 51,2 kilomètres de montées répartis sur cinq ascensions classées, dont une hors catégorie (col du Pré).

Le coureur slovène a assommé ses adversaires lors des deux étapes alpestres. Les images de ses ascensions sur le grand plateau dans les cols de Romme et de la Colombière sous les regards interloqués des concurrents qu'il dépassait ont forcément marqué les esprits et semé le doute sur les performances d'un coureur dans une épreuve à l'héritage pas toujours reluisant. Tentative d'autopsie.

C'est une Slovénie à plusieurs visages qu'on aura vu sur ce Tour de France. Celui triomphant du champion de Slovénie Matej Mohoric, vainqueur de l'étape au bout d'un numéro époustouflant, celui grimacant de Tadej Pogacar, mis en difficulté par l'échappée du jour et celui à l'agonie de Primoz Roglic, qui doit définitivement renoncer à ses rêves d'une tunique jaune toujours solidement accrochée sur les épaules d'un Mathieu van der Poel qui aura fait le spectacle avec Wout Van Aert.

Fin d'étape incroyable sur le Tour. La belle histoire de l'équipe Alpecin se poursuit. Après la victoire et le maillot jaune de Mathieu Van der Poel dimanche, la formation belge s'impose dans la 3e étape grâce à Tim Merlier qui devance son coéquipier Philipsen. Les chutes ont été nombreuses et les deux grands favoris Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont perdu du temps.

Le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine est en vente dès ce jeudi. L'apéro idéal avant le Grand Départ du Tour de France, le samedi 26 juin à Brest.

L'Allemand Maximilian Schachmann (Bora), vainqueur sortant, a gagné pour la deuxième fois Paris-Nice, dimanche, dans la 8e étape fatale au numéro un mondial, le Slovène Primoz Roglic.

Quatre mois et demi après le Tour des Flandres, Wout van Aert (26 ans) entame une nouvelle saison sur route, samedi, aux Strade Bianche. Plongée dans ses données Strava et TrainingPeaks en compagnie de son coach, Marc Lamberts.

Il tient sa revanche. Le Slovène Primoz Roglic, qui avait perdu le Tour de France au bout du suspense, a remporté dimanche la Vuelta à l'issue de la 18e et dernière étape, gagnée au sprint à Madrid par l'Allemand Pascal Ackermann.