Tout sur Pierre François

Les vingt-quatre clubs professionnels belges réunis mardi lors de l'assemblée générale de la Pro League ont approuvé à l'unanimité le nouveau règlement qui vise à mettre les agents de joueurs malhonnêtes définitivement à l'écart du football professionnel belge. La mesure la plus importante de ce règlement est l'instauration d'une chambre de compensation ('Clearing House') qui deviendra opérative à partir du mercato estival 2020.

Leurs régimes (para) fiscaux de faveur étant vraiment menacés, les clubs de football tentent de sauver ce qui peut l'être avec l'aide d'experts.

L'arbitrage vidéo (VAR) sera à disposition des arbitres à partir des quarts de finale de Coupe de Belgique soit un tour plus tôt que prévu, a fait savoir la Pro League de football mardi. Ce support, utilisé en championnat, n'était pas disponible lors des tours précédents.

Après plusieurs décisions d'arbitrage douteuses le week-end dernier en championnat de football de division 1B, l'appel pour l'introduction de l'assistance vidéo (VAR) est de plus en plus fort. Oud Heverlee Louvain, qui s'est senti désavantagé vendredi dernier à Lommel, demande également que le VAR soit introduit le plus tôt possible. "Nous voulons que les 24 clubs professionnels soient traités sur un pied d'égalité au niveau sportif."

A l'occasion de la présentation de son manuel sur les chants racistes et discriminatoires, mercredi, la Pro League a invité quelques (anciens) joueurs à livrer leur témoignage. Joachim Mununga, ancien joueur entre autres du FC Malines, aujourd'hui membre du staff d'Oud-Heverlee Louvain, était l'un d'eux. "J'ai encore du ressentiment et même de la haine", a-t-il confié durant son témoignage lors du séminaire organisé pour l'occasion.

Le boss du Sporting de Charleroi évoque ses grandes ambitions, pour son club d'abord, mais aussi personnelles. Et si ce poste de président de la Fédération n'était qu'un début ? Entretien-phare.

Les clubs professionnels voulaient mettre au pas le milieu des agents par des mesures sévères mais l'autorité compétente es concurrence n'a donné son feu vert qu'à une version light des projets initiaux.

Longtemps resté dans l'ombre de son homologue masculin, le foot féminin est en pleine croissance en Belgique. Mais tout n'est pas rose.

Au lendemain de la décision de la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS) de laisser le FC Malines évoluer en D1A, la question concerne maintenant la participation des Malinois, vainqueurs de la Coupe de Belgique, à la prochaine Europa League. Contactée par Belga, l'UEFA ne veut pas commenter davantage l'affaire, mais est mesure de dire qu'une décision "suivra sous peu".

D'un exil forcé lors de la révolution iranienne au sommet du football belge, le tout en moins de 40 ans, Mehdi Bayat est le nouveau Président de la Fédération. Entre omniprésence médiatique et relationnelle, diplomatie fine et gargantuesque, voyage ascensionnel à bord de l'Orient-Express de la politique du ballon rond.