Tout sur Philippe Simonin

Héros discret du début de saison carolo, Karim Belhocine fait aussi bien l'unanimité dans son vestiaire qu'il ne joue à cache-cache en dehors. Invisible médiatiquement, mais omniprésent dans les travées du Mambourg, l'homme ne parle jamais de lui. Heureusement pour le coach carolo, les autres le font très bien à sa place.

Héros discret du début de saison carolo, Karim Belhocine fait aussi bien l'unanimité dans son vestiaire qu'il ne joue à cache-cache en dehors. Invisible médiatiquement, mais omniprésent dans les travées du Mambourg, l'homme ne parle jamais de lui. Heureusement pour le coach carolo, les autres le font très bien à sa place.

Alors que beaucoup parlaient d'une saison de transition au coeur de l'été, les Zèbres ont validé leur billet pour les play-offs 1 à 360 minutes de la fin de la phase classique. Histoire d'une sensation XXL.

Exilés dans le calme de la verdoyante banlieue de Valence, les Zèbres ont tout mis en oeuvre pour confirmer leur début de saison d'exception. Plongée dans les traces de l'étonnant dauphin du championnat.

Débarqué au milieu des critiques, avec l'apparence d'un plan de secours, Karim Belhocine s'est imposé sans faire de bruit sur le banc de Charleroi. Recette d'un atterrissage réussi.

De retour sur les terres qui l'ont révélé, Felice Mazzù peut savourer la hauteur de ce palier qu'il a enfin franchi après des années de flirts inaccomplis. Retour sur l'histoire d'un décollage qu'on n'attendait plus.

La reprise arrive avec son lot d'excitation, celle des débuts et des premières fois, sous un soleil de plomb. Alors que les nouveaux noyaux des clubs wallons de JPL transpirent et écument le pays avant de partir en stage, reportage en pleine Wallifornie, avec un détour par la Flandre orientale.

Débarqué sur la pointe des pieds dans le Pays Noir, Victor Osimhen pourrait bientôt faire parler sa détente pour décoller très haut dans la hiérarchie continentale. Retour sur l'un des coups de l'année.

Avec un douze sur douze que personne n'aurait prédit lors de la parution du calendrier, Charleroi trône avec Bruges en tête du championnat. Détour dans les coulisses d'un été parfaitement négocié.