Tout sur Philippe Gilbert

C'est une Slovénie à plusieurs visages qu'on aura vu sur ce Tour de France. Celui triomphant du champion de Slovénie Matej Mohoric, vainqueur de l'étape au bout d'un numéro époustouflant, celui grimacant de Tadej Pogacar, mis en difficulté par l'échappée du jour et celui à l'agonie de Primoz Roglic, qui doit définitivement renoncer à ses rêves d'une tunique jaune toujours solidement accrochée sur les épaules d'un Mathieu van der Poel qui aura fait le spectacle avec Wout Van Aert.

Un maillot noir-jaune-rouge sur les épaules au départ de la Grande Boucle et une première étape destinée aux puncheurs, cela ne vous rappelle rien ? En 2011, Philippe Gilbert avait gagné le premier acte du Tour au sommet du Mont des Alouettes. Un scénario qui pourrait se répéter dix après avec Wout Van Aert à Landerneau ? Analyse

Après s'être mis en pause à la fin du mois de mars, Philippe Gilbert (Lotto Soudal) a annoncé son retour à la compétition pour la Flèche Wallonne le 21 avril et Liège-Bastogne-Liège le 25 avril.

Thomas De Gendt a remporté dimanche une nouvelle victoire en solitaire, sa grande spécialité, au Tour de Catalogne. Cependant, à 34 ans, ce n'est plus aussi évident qu'avant. C'est pourquoi le Flandrien a dû devenir encore plus intelligent.

Paris-Roubaix ne pourra pas se courir à la date prévue, le 11 avril prochain, "en raison de l'aggravation de la situation sanitaire dans les Hauts-de-France", a avancé mercredi le quotidien français Le Parisien, précisant qu'une officialisation devrait survenir dans la journée.

Philippe Gilbert (Lotto Soudal) a dévoilé jeudi via son compte Twitter son programme pour le mois de mars. Le Remoucastrien sera engagé sur Paris-Nice (WorldTour) du 7 au 14 mars. Il enchaînera le 20 mars avec Milan-Sanremo (WorldTour), le seul Monument qui manque à son palmarès, et sera ensuite au départ de l'E3 le 26 mars à Harelbeke et à Gand-Wevelegm (WorldTour) deux jours plus tard.

À notre gauche, Matthias Casse (23 ans), de Hemiksem, vice-champion du monde et champion d'Europe de judo. Vendredi, il défendra son titre à Prague. À notre droite, Yves Lampaert (29 ans), d'Ingelmunster, ex-champion de Belgique de cyclisme et... de judo chez les cadets. Entretien en sept thèmes.

Wout van Aert est le lauréat du Trophée National du Mérite Sportif 2020. Le jury, qui s'est réuni virtuellement jeudi, l'a récompensé "pour son brillant palmarès acquis au terme de cette saison exceptionnelle". Le cycliste succède au palmarès aux Red Lions, l'équipe nationale de hockey masculin, champions d'Europe 2019 après avoir été champions du monde en 2018.

Victor Campenaerts a remporté mercredi soir la 27e édition du Vélo de Cristal qui récompense le meilleur coureur cycliste belge de l'année. L'Anversois de l'équipe Lotto Soudal a récolté 480 points, soit 52 de plus que Yves Lampaert (428). Greg Van Avermaet a terminé troisième (382). Wout van Aert s'est classé quatrième (316 points) et Thomas De Gendt a complété le Top 5 (270 voix). Le trophée lui a été remis par l'ancien lauréat du Tour de France le Britannique Bradley Wiggins.

Victor Campenaerts a remporté mercredi soir la 27e édition du Vélo de Cristal qui récompense le meilleur coureur cycliste belge de l'année. L'Anversois de l'équipe Lotto Soudal a récolté 480 points, soit 52 de plus que Yves Lampaert (428). Greg Van Avermaet a terminé troisième (382). Wout van Aert s'est classé quatrième (316 points) et Thomas De Gendt a complété le Top 5 (270 voix). Le trophée lui a été remis par l'ancien lauréat du Tour de France le Britannique Bradley Wiggins.

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

Jusqu'il y a peu, le cyclisme n'avait qu'une super star : Peter Sagan. Julian Alaphilippe (26) commence à rejoindre le triple champion du monde en matière de popularité et de sens du spectacle. Surtout si dimanche, à Innsbruck, il succède au champion slovaque. Portrait.