Tout sur Philippe Gilbert

Après Brent Van Moer plus tôt dans la saison, c'est Florian Vermeersch qui a crevé l'écran ce dimanche dans la boue du Nord de la France. Alors que la vieille garde incarnée par Philippe Gilbert et Thomas De Gendt marque le pas, Lotto-Soudal possède avec ses deux promesses des coureurs qui peuvent lui permettre à moyen terme de rivaliser avec les meilleures formations du peloton.

Wout van Aert (27 ans) est le seul coureur capable de rouler et sprinter seul. En réalité, le Campinois sprinte comme un spécialiste du chrono: son corps reste immobile, sans aucun mouvements latéraux, ce qui lui offre un avantage aérodynamique. Mais à quel point? Le professeur Bert Blocken de l'Université technique d'Eindhoven et de la KUL, l'explique en exclu à Sport/Foot Magazine.

La commission dispose d'un rôle consultatif et peut soumettre des propositions au Comité directeur de l'UCI. Son champ d'action porte principalement sur l'amélioration des conditions de pratique du sport de haut niveau, la protection des athlètes sous toutes ses formes, la promotion de l'éthique et de l'esprit sportif, l'établissement d'un lien direct avec les organes décisionnaires de la Fédération, l'information des athlètes sur les changements règlementaires significatifs et l'orientation des athlètes après leur retraite sportive.

Le sélectionneur Sven Vanthourenhout a effectué des choix forts en vue des Mondiaux qui se dérouleront à Louvain. Dans un groupe qui sera axé autour de Wout Van Aert, il a préféré choisir des hommes en forme comme Evenepoel et Benoot au détriment des expérimentés Van Avermaet et Gilbert. Ce dernier est d'ailleurs le dernier champion du monde belge.

Le sprinteur australien évolue au sein de la formation belge depuis 2019. Frederik Frison prolonge jusqu'en 2023 et l'équipe accueille Rüdiger Selig, l'un des échelons du train de Bora pour les sprints. Dans le sens des départs, l'équipe belge a annoncé que Marc Sergeant et Herman Frison, présents respectivement depuis 2003 et 2005, ne seront plus directeurs sportifs à la fin de l'année.

C'est une Slovénie à plusieurs visages qu'on aura vu sur ce Tour de France. Celui triomphant du champion de Slovénie Matej Mohoric, vainqueur de l'étape au bout d'un numéro époustouflant, celui grimacant de Tadej Pogacar, mis en difficulté par l'échappée du jour et celui à l'agonie de Primoz Roglic, qui doit définitivement renoncer à ses rêves d'une tunique jaune toujours solidement accrochée sur les épaules d'un Mathieu van der Poel qui aura fait le spectacle avec Wout Van Aert.

Un maillot noir-jaune-rouge sur les épaules au départ de la Grande Boucle et une première étape destinée aux puncheurs, cela ne vous rappelle rien ? En 2011, Philippe Gilbert avait gagné le premier acte du Tour au sommet du Mont des Alouettes. Un scénario qui pourrait se répéter dix après avec Wout Van Aert à Landerneau ? Analyse

Après s'être mis en pause à la fin du mois de mars, Philippe Gilbert (Lotto Soudal) a annoncé son retour à la compétition pour la Flèche Wallonne le 21 avril et Liège-Bastogne-Liège le 25 avril.

Thomas De Gendt a remporté dimanche une nouvelle victoire en solitaire, sa grande spécialité, au Tour de Catalogne. Cependant, à 34 ans, ce n'est plus aussi évident qu'avant. C'est pourquoi le Flandrien a dû devenir encore plus intelligent.

Paris-Roubaix ne pourra pas se courir à la date prévue, le 11 avril prochain, "en raison de l'aggravation de la situation sanitaire dans les Hauts-de-France", a avancé mercredi le quotidien français Le Parisien, précisant qu'une officialisation devrait survenir dans la journée.

Philippe Gilbert (Lotto Soudal) a dévoilé jeudi via son compte Twitter son programme pour le mois de mars. Le Remoucastrien sera engagé sur Paris-Nice (WorldTour) du 7 au 14 mars. Il enchaînera le 20 mars avec Milan-Sanremo (WorldTour), le seul Monument qui manque à son palmarès, et sera ensuite au départ de l'E3 le 26 mars à Harelbeke et à Gand-Wevelegm (WorldTour) deux jours plus tard.