Tout sur Peter Sagan

Remco Evenepoel fêtera son 20e anniversaire samedi. Le lendemain, au Tour de San Juan, il donnera les premiers coups de pédale de sa deuxième saison chez les pros. Il fait partie d'une nouvelle génération de coureurs qui se fait respecter et saisit sa chance. Ils sont plus jeunes et plus nombreux que jamais. Est-ce un hasard ?

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués ? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

Des favoris? au moins des sérieux prétendants... Ils sont cinq à réunir le gros des suffrages au départ des 285 kilomètres de la course des Mondiaux de cyclisme, dimanche, dans le Yorkshire. Tour d'horizon des candidats.

Il a déjà été champion du monde à trois reprises, et cette fois encore, le parcours dans le Yorkshire est taillé sur mesure pour lui. Pourtant, certains sont sceptiques à propos de Peter Sagan. Ces doutes n'ont pas cessé depuis le début de l'année.

Et de deux ! La fusée australienne Caleb Ewan (Lotto) a enlevé une nouvelle fois le sprint qui a conclu mardi à Nîmes la 16e étape du Tour de France, sans conséquence pour le maillot jaune du Français Julian Alaphilippe (Deceuninck), dans une chaleur de four.

Le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté au sprint la 5e étape du Tour de France (WorldTour) disputée sur 175,5 km entre entre Saint-Dié-des Vosges à Colmar, mercredi devant Wout van Aert.

Peter Sagan (Bora-hansgrohe) a égalé l'année dernière le record de l'Allemand Erik Zabel, sextuple vainqueur du maillot vert du classement par points du Tour de France, qu'il entend à présent s'approprier pour lui tout seul. Ils ne sont d'ailleurs pas tellement nombreux a pouvoir empêcher le triple champion du monde d'atteindre son objectif.

Philippe Gilbert (Deceuninck- Quick-Step) a remporté la 117e édition de Paris-Roubaix (WorldTour), dimanche. Au terme des 257 km de course entre Compiègne et le Vélodrome de Roubaix, Gilbert a battu dans un sprint à deux l'Allemand Nils Politt (Katusha-Alpecin). Il décroche le quatrième Monument de sa carrière.

L'année dernière, Peter Sagan a dédié son succès à Paris-Roubaix à sa physiothérapeute, Sabine De Leeuw. Elle est donc l'interlocutrice parfaite pour dresser le portrait du triple champion du monde, sur les plans sportif et humain.

S'il a une nouvelle fois raté son coup à cause d'un super-Alaphilippe samedi passé à San Remo, Peter Sagan, quatrième sur la Via Roma, pourrait bien effacer cette relative déception dès ce dimanche, en devenant le recordman absolu des victoires dans la classique flamande Gand-Wevelgem. Tenant du titre, il ne l'a en effet à ce jour encore remportée "que" trois fois. Ce qui ne le distingue pas (encore) de Robert Van Eenaeme (1936, 1937, 1945), Rik Van Looy (1956, 1957, 1962), Eddy Merckx (1967, 1970, 1973), Mario Cipollini (1992, 1993, 2002) et Tom Boonen (2004, 2011, 2012)...