Tout sur Pep Guardiola

Titré comme joueur puis entraîneur avec le FC Barcelone, l'Espagnol Pep Guardiola tient l'occasion d'enrichir sa légende d'entraîneur à succès samedi sur le banc de Manchester City, avec la finale de la Ligue des champions contre Chelsea à Porto.

Favori d'une finale 100% anglaise, Manchester City tient l'occasion de remporter sa première Ligue des champions, la consécration espérée par Pep Guardiola et ses dirigeants émiratis, mais Chelsea promet un duel acharné samedi (21h00) à Porto, à l'image de son entraîneur revanchard Thomas Tuchel.

Ruben Dias, défenseur portugais et équipier de Kevin De Bruyne à Manchester City, a été élu Joueur de la saison 2020-2021 par la 'Football Writers Association' (FWA). L'association de la presse écrite anglaise l'a annoncé jeudi. Le Diable Rouge, comme lors de la dernière saison, a terminé dans le top 3, en compagnie de Harry Kane (Tottenham).

Officiellement sacré champion d'Angleterre après la défaite de Manchester United mardi contre Leicester (2-1), Manchester City va maintenant se concentrer sur la finale de la Ligue des champions, le 29 mai contre Chelsea pour atteindre son Graal.

Deux saisons après la victoire de Liverpool contre Tottenham, l'Angleterre accapare à nouveau la finale de Ligue des champions, mais l'affiche programmée le 29 mai entre Manchester City et Chelsea, deux archétypes de clubs soutenus par de richissimes mécènes, fera grincer certaines dents.

Douché en demi-finale de la Ligue des champions mardi par Manchester City (2-1, 2-0), le PSG a abandonné cette saison son rêve de sacre européen. Mais avant de penser aux améliorations pour 2021-2022, Paris doit se remobiliser, sous peine de vivre d'autres déceptions.

Après 10 ans d'attente pour Pep Guardiola et treize pour les propriétaires de City, la finale de la Ligue des champions s'offre enfin à eux. Une occasion en or, pour laquelle les Citizens ont montré qu'ils étaient armés.

Il fut le roi des entraîneurs européens, le maître du jeu psychologique et une garantie de succès. Aujourd'hui, il n'est plus qu'une parodie de lui-même, un coach peureux qui n'a de cesse de rejeter la faute sur les autres.

Petits ajustements tactiques, mais surtout confiance inébranlable et fidélité à ses principes, Manchester City semble enfin avoir ajouté au talent de ses joueurs la force mentale pour dominer le Paris SG (2-1) en demi-finale aller de Ligue des champions et rêver au sacre continental.