Tout sur Pays de Galles

Vendredi, à Lille, ce sera la cinquième fois de l'ère Marc Wilmots que les Diables Rouges affronteront le Pays de Galles. Ils l'avaient déjà rencontré en éliminatoires de Coupe du monde et sur le chemin de l'EURO, soit un match par an depuis 2012. Bilan : une victoire en 2012, des nuls en 2013 et 2014 et une défaite en 2015. Un adversaire difficile, donc, même si les Diables Rouges ont dominé leur sujet à quatre reprises.

Les Diables Rouges pourraient affronter, une nouvelle fois, le Pays de Galles en quart de finale. Ce serait déjà le cinquième duel entre les deux nations depuis que Marc Wilmots est aux commandes de l'équipe nationale.

En prélude à Angleterre - Pays de Galles, Sport/Foot Magazine s'est plongé dans l'histoire du championnat d'Europe et s'est aperçu que le football anglo-saxon n'a eu qu'une influence très minime sur les différentes phases finales. Pourquoi ?

Les Diables Rouges ont effectué samedi après-midi à Neerpede leur dernier entraînement avant l'importante rencontre de qualification pour l'Euro-2016 contre le Pays de Galles, prévue dimanche au stade Roi Baudouin (18h00) dans le cadre de la quatrième journée du groupe B. "Je m'attends à un match tactique", a estimé le sélectionneur Marc Wilmots.

Le XV de France, sauvé d'une défaite contre l'Angleterre (26-24) par un essai de Fickou, a réussi son entrée dans le Tournoi des six nations, comme les double tenants du titre gallois qui ont également peiné pour s'imposer (23-15) contre l'Italie.

Trois noms ! C'est tout ce qu'a dévoilé Marc Wilmots de son onze de base pour le match face au Pays de Galles. Pour le reste, il faudra encore attendre un peu.