Tout sur Pavel Sivakov

Le fil rouge des deux dernières années cyclistes? L'arrivée massive de grands talents encore très jeunes. Mais cet afflux est-il vraiment unique?

Le Tour, qui démarre samedi à Nice, a rarement suscité autant d'interrogations. Malgré la pandémie, il fallait à tout prix qu'il ait lieu, mais on ne l'achèvera peut-être pas. Dans quelle mesure cette Grande Boucle sera-t-elle vraiment différente ? Passage en revue en cinq thèmes.

La saison n'est en cours que depuis trois semaines, mais les spectateurs passent déjà de victoires fantastiques en crashes terrifiants. Alors que le Tour n'a même pas encore commencé. Cinq constats frappants.

Remco Evenepoel fêtera son 20e anniversaire samedi. Le lendemain, au Tour de San Juan, il donnera les premiers coups de pédale de sa deuxième saison chez les pros. Il fait partie d'une nouvelle génération de coureurs qui se fait respecter et saisit sa chance. Ils sont plus jeunes et plus nombreux que jamais. Est-ce un hasard ?

Samedi, Harm Vanhoucke (22 ans) prendra le départ de la Vuelta, son premier grand Tour. Bjorg Lambrecht, avec qui il est passé de l'équipe espoirs à l'équipe pro de Lotto-Soudal, ne sera malheureusement pas à ses côtés : il a trouvé la mort au Tour de Pologne. Dans un courageux monologue, Vanhoucke raconte comment il a vécu cette perte incommensurable.

C'était le Tour le plus imprévisible des dernières années mais il a tout de même été remporté par un coureur de l'équipe favorite, INEOS. Comment Egan Bernal (22 ans) a-t-il pris le pouvoir plus tôt que prévu ?