Tout sur Patrick Vanoppen

En 2012, le Beerschot voulait réaliser un rêve : récupérer son ancien matricule, le 13, qu'il avait dû abandonner suite à sa radiation en 1999. Le projet a échoué, mais l'idée a inspiré l'Union belge et d'autres clubs. C'est ainsi qu'OHL a pu racheter, cet été, son matricule 18.

Le Beerschot veut faire appel à la Loi Continuité des entreprises, l'ancien concordat judiciaire. Le club a introduit une démarche en ce sens lundi au tribunal de commerce d'Anvers, écrivent Gazet van Antwerpen, Het Laatste Nieuws et De Morgen, ce mardi. Cette procédure doit permettre de donner du temps au Beerschot afin de trouver un accord avec ses créanciers.

Le Beerschot rencontre actuellement des soucis financiers. Sans une rapide rentrée d'argent, le club anversois risque une interdiction de transferts lors du mercato d'hiver.