Tout sur Pacific Media Group

Passé sous pavillon américain, dirigé par un trentenaire français et coaché par un formateur allemand, le KVO entame sa mue internationale à coups de pressing haut, de cours de philosophie et de data révolution.

Avec la licence en poche et l'accord avec le groupe d'investisseurs américains PMG entériné, Ostende peut à nouveau regarder vers l'avant. Le président Frank Dierckens espère que le club côtier pourra retrouver de la stabilité. "Nous avons en manqué ces derniers et nous devons la retrouver."

Le sauvetage sportif semble acquis. Convaincre la commission des licences sera nettement plus difficile.

Le groupe d'investissement sino-américain restera à Ostende même s'il descend en D1B, mais on ne sait pas qui va diriger le club.

Le fonds d'investissement américain Pacific Media Group mène actuellement des négociations exclusives pour une reprise du KV Oostende, rapportent plusieurs médias vendredi.