Tout sur Obbi Oulare

Tandis que l'attaque liégeoise peinait depuis de longs mois, João Klauss est venu remettre de l'ordre dans la boutique. Avec son physique robuste et son activité débordante, il a redonné de l'espoir aux supporters rouches. Portrait de celui qui doit mener le Standard vers les play-offs 1.

Obbi Oulare et Felipe Avenatti continuent d'être furieux d'avoir été éjectés du noyau A du Standard. Il suffirait qu'ils jettent un oeil sur les statistiques de leur remplaçant pour comprendre les raisons.

Relancé en championnat, le Standard vit des mois agités en coulisses. Un nouveau coach, un nouvel attaquant, et une nouvelle fin de mercato tumultueuse sont à la carte du premier menu rouchede 2021. À savourer en plusieurs bouchées.

En panne d'idées, la direction du Standard a été contrainte de limoger Philippe Montanier samedi, au soir d'une nouvelle défaite qui a un peu plus plongé les Liégeois dans la crise. Autopsie d'une petite mort attendue. Et d'un rebond désormais indispensable.

La délégation du Standard de Liège a pris l'avion pour Glasgow mercredi matin. Les Liégeois ont été préalablement testés négatifs au Covid-19. Néanmoins, la liste des absents reste longue. Jeudi soir (21h00), les Rouches rencontrent les Rangers, leader du groupe D, à l'Ibrox stadium, en match de la 5e journée de la phase de groupes de l'Europa League.

Retour sur la dernière participation d'Anderlecht au grand bal de l'Europe. C'était en 2017-2018 et le verdict avait été terrible : six matches, cinq défaites/humiliations, deux buts marqués, 17 encaissés.

Entre un milieu de terrain et une attaque surpeuplés et des couloirs qui résonnent faute d'occupants, le noyau du Standard est déséquilibré. À Philippe Montanier de sortir la boîte à outils pour le faire tenir debout.