Tout sur Nuremberg

Le président du 1.FC Union Berlin a célébré la promotion de son club en Bundesliga dans un endroit peu commun. Dirk Zingler, président du club berlinois depuis 2004, n'a pas supporté la tension dans les tribunes dans les dernières minutes du match retour du barrage contre le VfB Stuttgart. Avec sa femme, il est allé vivre ces ultimes instants dans les toilettes du stade.

Le VfB Stuttgart a été battu par l'Union Berlin au terme du match retour des barrages pour le maintien/promotion en Bundesliga, lundi soir. Après un partage 2-2 à l'aller sur son terrain, Stuttgart n'a pas été capable de s'imposer dans la capitale (0-0) et évoluera une nouvelle fois en Bundesliga 2 la saison prochaine. L'Union Berlin est lui promu en D1 pour la première fois de son histoire.

C'est une bonne chose de faite. Elise Mertens (WTA) était soulagée, lundi soir, d'avoir franchi le premier tour à Roland-Garros au détriment de la Slovène Tamara Zidansek (WTA 60), finaliste du tournoi WTA de Nuremberg samedi dernier. Sur le court N.6, la N.1 belge, 23 ans, a dû batailler pour s'imposer 6-4, 3-6, 6-2 après 2h07 de jeu.

Le Bayern Munich, tenu en échec 1-1 à Nuremberg dimanche, a involontairement remis Dortmund, battu 4-2 à domicile, dans la course au titre de champion d'Allemagne puisque le leader n'a que deux points d'avance sur son dauphin à trois journées de la fin de Bundesliga.

La donne est claire: le Borussia Dortmund doit "tout gagner" d'ici à la fin de saison pour espérer priver le Bayern Munich d'une nouvelle couronne de champion d'Allemagne, a estimé le milieu de terrain du BVB Thomas Delaney.

Le Néerlandais Arjen Robben, touché à la cuisse, était absent à l'entraînement mercredi au Bayern Munich, qui prépare son match de Bundesliga de samedi contre Nuremberg. Les joueurs avaient passé des tests lundi et mardi. Franck Ribéry, 35 ans, qui avait dû quitter le terrain à cause d'un coup reçu sur la cuisse, samedi passé au Werder Brême (1-2), et Joshua Kimmich, 23 ans, qui grimaçait à cause d'un genou douloureux à l'issue de la rencontre, étaient par contre sur le terrain.

"Je ne sais plus de combien de balles de match j'ai eu besoin pour conclure. Cinq, six, sept ? Mais je suis très contente de m'en être sortie en deux sets", a dit Flipkens. La Belge, 65e mondiale, était très heureuse d'avoir franchi avec succès le premier tour lundi à Roland-Garros. Sur le court N.6, la petite Campinoise, 32 ans, a battu en deux sets très accrochés l'Allemande Tatjana Maria (WTA 64) 7-6 (7/1), 6-4 à sa sixième balle de match.

La quille est bien méritée pour ce good old Timmy de 41 balais, avec son CV qui pèse une tonne. Ce week-end, Gand débarque à Bruges pour ses adieux. Séquence émotion garantie. Et interview d'adieu avec - au moins - autant d'émotion.