Tout sur Niki Terpstra

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

Le champion du monde, Peter Sagan (Bora), a remporté dimanche la 116e édition de Paris-Roubaix, courue sous le soleil mais dans la poussière et la boue, devant le champion de Suisse Silvan Dillier, son compagnon d'échappée.

Niki Terpstra a chanté son amour du cyclisme, à l'issue de sa victoire au Tour des Flandres. Depuis toujours, il l'exprime en attaquant. Tant et plus.

Niki Terpstra (Quick Step-Floors), en solitaire, a remporté le Tour des Flandres (WorldTour), dimanche entre Anvers et Audenarde sur 265 kilomètres. En costaud, le Néerlandais, 33 ans, a attaqué dans le Kruisberg à une trentaine de kilomètres de l'arrivée pour finir seul devant le Danois Mats Pedersen (Trek-Segafredo) à 11 secondes. Philippe Gilbert (Quick Step-Floors) 3e, complète le podium (pour la 4e fois de sa carrière).

Le mois d'avril approche et les deux " Monuments " en Belgique également. Une semaine avant le Tour des Flandres et après le GP E3 Harelbeke ce vendredi, les meilleurs coureurs se retrouvent dimanche pour Gand-Wevelgem. Nombreux sont les favoris à la succession de Van Avermaet.

Matteo Trentin (Quick-Step Floors) a remporté Paris-Tours (1.HC) après 234,5 kilomètres de course entre Brou et Tours, dimanche en France. L'Italien, pour sa dernière course avec l'équipe belge, a devancé le Danois Søren Kragh Andersen (Sunweb) et son équipier, le Néerlandais Niki Terpstra, réglant le groupe des trois coureurs.