Tout sur Moussa Djenepo

La Comission des licences n'a pas octroyé son sésame au Standard. Il y a deux semaines, Sport/Foot Magazine faisait déjà état des gros soucis financiers du club liégeois. Entre primes impayées, salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois.

Tout le monde, à commencer par lui, attendait mieux de cette troisième pige comme coach du Standard. Le vrai bilan de Michel Preud'homme, deux ans après le ficelage de son retour.

Entre salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois. Le Standard cherche de l'argent dans tous les coins, mais fait face à une réalité financière alarmante.

Le Standard a été le grand absent de la soirée du Soulier d'Or. Le club n'a plus gagné un trophée individuel depuis... 2009. Retour sur une interminable traversée du désert et explications. Pourquoi ce n'est pas le club liégeois qui s'est installé sur le toit de notre foot pendant dix ans, comme on l'avait pourtant prédit au moment des deux titres ?

Malgré le scandale au sein duquel il est cité depuis octobre 2018, Mogi Bayat n'a jamais été aussi actif. Plus discret, l'agent franco-iranien continue en coulisses de faire la pluie et le beau temps en Belgique, mais aussi en France. Récit non-exhaustif d'un été passé au carrefour de toutes les transactions possibles et imaginables.

Cet été, la Premier League est devenue un sponsor important des clubs de pointe de la Jupiler Pro League. Pourquoi les clubs anglais viennent-ils faire leur marché en Belgique, dépensant près de 100 millions d'euros ?

Entre changements de coaches, noyaux bouleversés et hiérarchie traditionnelle bousculée, la nouvelle saison de Pro League s'écrit surtout avec des points d'interrogation.

Si le Standard peut encore espérer sauter l'Antwerp et sauver les apparences, la campagne 2018-2019 n'aura été qu'une succession de désillusions. Avec comme conséquences de nouveaux chamboulements à tous les étages. Explications.

Face à l'irrégularité de Carcela et Mpoku, un nouveau trio a pris les commandes du jeu liégeois.

Face à Anderlecht, vendredi dernier, le duo Preud'homme-Ferrera a fait le choix de n'aligner aucun attaquant de pointe spécifique. Une première en play-offs, qui pourrait en appeler d'autres. Explications.

Au coeur d'un vol majestueux, le prédateur déploie ses ailes et semble suspendre le temps avant de fondre sur sa proie. L'ailier est comme le rapace : rapide, solitaire et redoutable. Et si la clé du titre vivait près de la ligne de touche ?