Tout sur Mouscron

"La force d'un entraîneur"

Les joueurs du Cercle vont être effrayés par les entraînements de Bernd Storck. C'est que l'Allemand a une approche bien personnelle. Il est très direct, y compris quand il s'adresse à ses joueurs. Il n'aime pas tourner autour du pot : il va droit au but. Mais surtout, il se considère comme un professeur de football qui veut faire progresser ses joueurs, qui est très actif sur le terrain, qui relève immédiatement les erreurs et les signale, de même que le moyen de s'améliorer.

Edward Still

Dans La Tribune, il décortique les dispositifs des équipes via sa séquence " Trop Stillé. " Son parcours l'a amené à Saint-Trond et Bruges (analyse vidéo puis adjoint de Leko). Ses deux frères sont aussi actifs dans le foot : Will est adjoint au Beerschot et Nicolas est analyste-vidéo de Leko à Al-Aïn.

Sami Allagui

L'actualité revue et commentée par un acteur du championnat de Belgique.

Mouscron se fait rejoindre par Zulte, La Gantoise 3e, première victoire d'Eupen

Mouscron a été rejoint dans les derniers instants de la partie par Zulte Waregem 2-2, samedi, lors de la 9e journée de la Jupiler Pro League de football. La Gantoise a battu 2-0 Courtrai et prend provisoirement la 3e place alors qu'Eupen a pris trois points très importants dans la lutte pour le maintien en s'imposant au Cercle 1-2, décrochant son premier succès de la saison.

Voici le tirage de la Coupe: le Standard contre l'US Rebecquoise pour un choc des extrêmes, Anderlecht ira à Mouscron

La rencontre entre Mouscron et Anderlecht en huitièmes de finale de la Croky Cup, Coupe de Belgique de football, vaudra assurément le détour. Le Standard, vainqueur de Lommel jeudi, défiera lui l'US Rebecquoise, petit poucet de la compétition. Tel a été le résultat du tirage au sort effectué dans la foulée de la victoire de l'Antwerp contre Lokeren jeudi soir au Bosuil. Les huitièmes se dérouleront du 3 au 5 décembre mais l'ordre des rencontres doit encore être précisé.

Pourquoi Butez est toujours Mouscronnois

Indiscutable dans les cages de Mouscron depuis un an, Jean Butez aurait pu (dû) s'engager en faveur d'un cador de la JPL cet été. Retour sur un feuilleton long d'une poignée de mois, à gamberger sur les joies, les désillusions et les amours manquées.