Tout sur Mondial 2018

Mondial 2018: Qui va gagner? (vidéo)

Pour pronostiquer le vainqueur final, chacun se fie à son instinct, ou laisse parler son coeur de supporter. Mais vous pouvez aussi vous baser sur d'autres méthodes...

Belgique-Portugal, un "excellent test" pour la Seleçao, selon Santos

Le Portugal se prépare actuellement dans son propre pays avant le match face à la Belgique prévu samedi (20h45) au stade Roi Baudouin. "Cette rencontre face à la Belgique est un excellent test pour nous en vue de la Coupe du monde", a déclaré Fernando Santos, sélectionneur national. La Seleçao, arrivant au dernier moment sur le sol belge, a donné une conférence de presse vendredi au Portugal.

Platini: "Je vois les Diables Rouges en finale de l'Euro 2016"

Le président de l'UEFA, triple Ballon d'Or (1983, 1984 et 1985), Michel Platini, était mardi après-midi l'invité d'honneur de l'Union Belge qui tenait une conférence de presse dans les locaux de Woluwé Zaventem, la lanterne rouge de la Proximus League (D2).

Le rapport Garcia sera publié... "sous une forme appropriée"

Le rapport Garcia sur l'attribution des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar sera publié "sous une forme appropriée", a annoncé vendredi le président de la FIFA, Joseph Blatter, au terme du Comité exécutif de l'instance suprême du football mondial à Marrakech.

Mondial 2018: le budget russe passe à 15,5 milliards d'euros

La Russie recherche encore près de six milliards d'euros de fonds publics pour atteindre le budget global de 15,5 milliards d'euros pour organiser la Coupe du monde de football en 2018, a affirmé mardi le ministre des Sports, Vitali Moutko.

Mondial 2018: l'Angleterre craint l'effet néfaste de ses médias

Les Anglais ont demandé aux membres de la FIFA chargés de désigner le pays hôte du Mondial 2018 de ne pas prendre en considération, au moment d'effectuer leur choix, les accusations de corruption au sein de la FIFA proférées par les médias britanniques.

Mondial 2018 et 2022: scandale en vue à la FIFA?

Corruption ou pas corruption? Le doute plane à la FIFA, où l'on admet que des révélations sur des possibles pots-de-vin attribués en échange d'un vote favorable pour l'attribution des Coupes du monde 2018 et 2022 sont fort ennuyeuses.