Tout sur Mogi Bayat

Deux ans après la spectaculaire opération policière, les arrestations, les emprisonnements et les beaux discours, l'affaire Mains Propres est dans une ornière. Comment ? Pourquoi ? Pour combien de temps encore ?

Suite à la révolte des joueurs et au limogeage de Laszlo Bölöni, Wim De Decker et Peter Balette doivent ramener le calme à Gand tout en préparant un match compliqué contre le Dynamo Kiev au dernier tour préliminaire de la Champions League.

Avant de trôner fièrement en tête du classement, Carolos et Liégeois ont mangé leur pain noir. Multiplié les coups bas et dégusté, par presse interposée, des saillies bien senties. Parce qu'en Wallonie, savonner la planche adverse a longtemps été un sport national. Mais ça, c'était avant. Avant que Bruno Venanzi et Mehdi Bayat s'acoquinent et que Zèbres et Rouches se trouvent des intérêts communs. Plongée dans une vieille rivalité aux faux airs de compagnonnage.

Patrick De Koster est emprisonné, après Dejan Veljkovic, Mogi Bayat et Christophe Henrotay. Le monde des agents tremble. Qui sera le prochain ?

Après des passages médiocres à Leeds, Ostende, Sunderland et l'ADO La Haye, Laurens De Bock (27 ans) veut relancer sa carrière à Zulte Waregem.

À 32 ans, l'ancien Brugeois se relance à Eupen, après une année noire et un transfert au goût amer vers la Turquie.

Présider le Standard est loin d'être une mission tranquille. Bruno Venanzi l'a appris à ses dépens, au cours d'un parcours qui atteint presque son cinquième anniversaire. Entre course financière, agents influents et principes tombés aux oubliettes, le gâteau pourrait avoir un arrière-goût amer.

Libre, sans être heureux. Parce que passionné avant tout. Felice Mazzù veut profiter d'un mercato à rallonge pour retrouver un banc de Pro League. Et tirer un trait sur une année noire.