Tout sur Miguel Angel Lopez

Recrue phare de la Movistar en 2021, Superman a pété un plomb sur l'avant-dernière étape de la Vuelta en abandonnant soudainement après que le podium semblait lui échapper. Les énormes tensions qui ont suivi cet épisode rocambolesque ont signé la fin de son mariage avec la formation espagnole. Il retourne donc chez Astana, formation au sein de laquelle il avait terminé sur le podium du Giro et de la Vuelta en 2018.

Disputée dans des conditions dantesques, la 17e étape de la Vuelta a offert un spectacle de tous les instants. Primoz Roglic, qui a répondu à une attaque d'Egan Bernal à 60 kilomètres de l'arrivée, s'est imposé en solitaire au sommet des mythiques Lacs de Covadonga. Il devance son coéquipier Sepp Kuss et Miguel Angel Lopez d'1min35. Le Slovène dépossède aussi le Norvégien Odd Christian Eiking du maillot rouge de leader.

L'Italien, deuxième du dernier Giro s'est imposé en solitaire au sommet de l'Alto Velefique après une échappée au long cours . Derrière Primoz Roglic a donné une petite gifle à ses concurrents Lopez, Bernal, Yates, Carapaz ou Vlasov. Seul Mas, qui a su accompagner le Slovène, limite les dégâts.

Le Slovène, champion olympique du contre-la-montre, aura fort à faire contre l'armada britannique composée notamment du champion olympique Richard Carapaz, deuxième l'an dernier, du vainqueur du Giro Egan Bernal, du champion olympique de VTT Egan Bernal et d'Adam Yates. Dix-neuf Belges sont annoncés au départ samedi.

Intouchable Tadej Pogacar. Le Slovène a battu les spécialistes que sont Stefan Kung et Wout Van Aert dans un contre-la-montre pourtant réservé aux spécialistes. Mathieu van der Poel dont ce n'est pas l'exercice de prédilection s'est surpassé pour conserver sa précieuse tunique de leader pour 8 secondes. Mais jusque quand vu que Pogacar semble déjà prendre l'option finale pour la victoire finale à Paris.

Fin d'étape incroyable sur le Tour. La belle histoire de l'équipe Alpecin se poursuit. Après la victoire et le maillot jaune de Mathieu Van der Poel dimanche, la formation belge s'impose dans la 3e étape grâce à Tim Merlier qui devance son coéquipier Philipsen. Les chutes ont été nombreuses et les deux grands favoris Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont perdu du temps.

Miguel Angel Lopez (Astana) a remporté la 17e étape du Tour de France, mercredi entre Grenoble et le Col de la Loze (170 km). Le Colombien s'est imposé devant les Slovènes Primoz Roglic (Jumbo-Visma), qui a conforté son maillot jaune, et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), deuxième du général.

Dominateur comme dans une classique printanière, le Belge Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step) a remporté la 12e étape du Tour d'Espagne jeudi à Bilbao, où le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a conservé son maillot rouge à la veille d'une étape de haut vol vendredi.

Grâce à son triomphe au Tour d'Espagne, Simon Yates a permis à la Grande-Bretagne de réaliser le Grand Chelem dans les tours, cette année. Ce n'est pas le seul constat significatif. Dix leçons à retenir de cette Vuelta 2018.