Tout sur MICHELE SEBASTIANI

2012 : le Standard ne croit pas en Samuel Bastien et le laisse filer. 2016 : Anderlecht lui fait le même coup. Aujourd'hui, il rentre à Sclessin. Son entourage témoigne : " L'idée d'y retourner par la grande porte après être parti par la petite, ça lui plaît. "