Tout sur Michael Verschueren

Le RSC Anderlecht modifie une fois de plus son organigramme. Peter Verbeke devient le nouveau "chef des sports" a annoncé lundi le club de football de Jupiler Pro League. Michael Verschueren devient lui "CFO Sports", c'est à dire le directeur financier des sports. Ces modifications ont été annoncées par Karel Van Eetvelt, le nouveau CEO du Sporting, dont l'arrivée prvue en principe le 1er avril était connue depuis le 14 janvier dernier. Il a visiblement devancé la date de son entrée en fonction.

Comme ces dernières semaines, Franky Vercauteren a dû gratter les fonds de tiroir pour coucher 18 noms sur la feuille de match contre Eupen. Anderlecht déplore tellement de blessés que ça ne peut plus relever du hasard.

Anderlecht a à nouveau montré deux visages à Malines mais il continue à jouer la carte des jeunes. "Avec un peu plus de régularité, nous serions déjà qualifiés pour les PO1."

Un sondage auprès des dix-huit clubs d'Eredivisie et des seize formations de Jupiler Pro League nous apprend que beaucoup d'eau doit encore couler sous les ponts de la Meuse, du Waal, du Rhin et de l'Escaut avant l'avènement d'une BeNeLeague. Outre-Moerdijk, on fait même preuve d'une prudence étonnante.

Anderlecht s'est une nouvelle fois restructuré. Mais qui tire désormais les ficelles et quelles seront les conséquences de ce remaniement ? Décryptage.

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, même si les Mauves ont montré des signes encourageants contre Bruges, les PO1 s'apparentent désormais à un défi impossible.

Depuis le début de saison, Nacer Chadli a enfilé les costumes de sauveur à de trop nombreuses reprises. Exemplaire, voire indispensable, sur et en dehors des terrains, les dirigeants mauves rêvent de garder leur homme fort une saison supplémentaire. Mais est-ce réellement envisageable ? Analyse.