Tout sur Mehdi Bayat

Le coronavirus continue à sévir dans les rangs du Sporting de Charleroi. Jeudi, les Zèbres ont annoncé que Mehdi Bayat, administrateur-délégué du club mais aussi président de la fédération belge, a été testé positif. "Il s'est placé en quarantaine avec effet immédiat", a écrit le club de 1A.

À la traîne en championnat depuis le début de l'année, le Sporting de Charleroi s'est rappelé aux bons souvenirs de la communication de crise la semaine dernière en annonçant l'arrivée de Christophe Dessy à la tête de son centre de formation.

Si le Sporting rêve de sortir un incroyable talent depuis des années, l'école des jeunes carolo reste à l'heure actuelle un éternel chantier en cours. Qui s'apprête à subir de considérables aménagements. À commencer par l'arrivée imminente de Christophe Dessy comme directeur sportif de la formation.

Incapables de battre la lanterne rouge waeslandienne, les Zèbres de Karim Belhocine confirment leurs difficultés à se réinventer après un début de saison en trompe-l'oeil. Mais il faudrait un séisme pour que le coach carolo ne termine pas la saison.

Vingt-huit coaches se sont déjà installés sur un banc de l'élite belge cette saison. Certains en ont même eu plusieurs. Parce qu'à l'heure de choisir leur nouveau coach, nos clubs ne sont pas toujours les plus originaux. Encore moins les plus rigoureux. Tour de manège avec une question en refrain: comment les clubs de Pro League choisissent-ils leur coach?

Deux ans après l'avoir quitté, Cristian Benavente est de retour dans le Pays Noir. Comme une évidence pour un retour attendu depuis de longs mois, seulement freiné par des histoires de gros sous.

Les clubs de football amateur doivent vite se mettre en règle: les contrôles s'intensifieront dès la saison prochaine. Mais en l'absence d'un cadre légal adapté, ils continuent de frauder. À côté des directives officielles, mal diffusées, deux secrétariats sociaux proposent une alternative alléchante. Risquée, parce qu'illégale. Plongée au coeur d'une cacophonie nuisible aux clubs.

Dans sa progression linéaire vers les sommets, il se dit que Charleroi paye actuellement les manquements d'une direction sportive surannée. Et dont il deviendrait raisonnable d'imaginer que le prochain gros transfert soit un directeur sportif. Ou au moins une cellule de recrutement digne du nouveau statut carolo.

Dans sa progression linéaire vers les sommets, il se dit que Charleroi paye actuellement les manquements d'une direction sportive surannée. Et dont il deviendrait raisonnable d'imaginer que le prochain gros transfert soit un directeur sportif. Ou au moins une cellule de recrutement digne du nouveau statut carolo.

Mehdi Bayat, président de l'Union belge de football, vise l'un des huit sièges disponibles au Comité exécutif de l'UEFA, a indiqué l'Union européenne de football jeudi. Ils sont neuf candidats en lice. L'élection se fera le 20 avril lors du 45e Congrès extraordinaire de l'UEFA à Montreux, en Suisse.